Archipel - Logo
Archipel
 
22.11.2018
Rencontre - Samedi 1er décembre 2018 à 15h 
La Ville Accueillante
Cyrille Hanappe, Michel Lussault
Comment répondre aux défis posés aux villes par les migrations ? Quelles solutions architecturales et urbaines proposer quand les manières actuelles de fabriquer la ville semblent n...
Comment répondre aux défis posés aux villes par les migrations ? Quelles solutions architecturales et urbaines proposer quand les manières actuelles de fabriquer la ville semblent ne pas savoir répondre aux problématiques de l'accueil, pour tous les « indésirables » des villes : Migrants, SDFs, Roms…?
La Ville Accueillante est un projet de recherche-pédagogie-action soutenue par le PUCA, qui s'est élaboré à partir de l'expérience de Grande-Synthe entre 2015 et 2017, quand la Mairie, Médecins Sans Frontières et de nombreuses associations ont tenté de mettre en place une réponse coordonnée à cette crise de l'accueil.

La Ville Accueillante, ouvrage collectif édité au PUCA et dirigé par Cyrille Hanappe, rassemble les contributions de Michel Agier, Céline Barré, Dorothée Boccara, Franck Esnée, Bruno Fert, Valérie Foucher-Dufoix, Amalle Gualleze, Cyrille Hanappe, Olivier Leclercq, Michel Lussault, Michaël Neuman.

Pour en parler :
Cyrille Hanappe est architecte associé de l'agence AIR Architectures Ingénieries Recherches, et enseignant à l'ENSA de Paris Belleville.
Michel Lussault est géographe, professeur d'études urbaines à l'Ecole Normale Supérieure de Lyon, et directeur de l'Ecole Urbaine de Lyon.

Inscription contact@archipel-cdcu.fr
 
 
22.11.2018
Rencontre - Samedi 1er décembre 2018 à 17h 
Nouvelles architectures agricoles
Nouvelles agricultures
Hervé Cividino, Pierre Janin
Perçue comme vecteur d'image de marque, l'architecture des bâtiments agricoles suscite de plus en plus l'intérêt des producteurs, des collectivités, mais aussi des habitants des vi...
Perçue comme vecteur d'image de marque, l'architecture des bâtiments agricoles suscite de plus en plus l'intérêt des producteurs, des collectivités, mais aussi des habitants des villes et des campagnes, soucieux de leur alimentation et de leur cadre de vie.
Trait d'union entre deux mondes, celui du maître d'ouvrage exploitant et celui de l'architecte concepteur, Nouvelles architectures agricoles - Nouvelles agricultures, édité au Moniteur, présente les spécificités et enjeux de la construction agricole.

Pour en parler :
Son auteur, Hervé Cividino, architecte et docteur en aménagement et urbanisme, est directeur adjoint du CAUE du Loiret, et animateur du site Internet www.architecturesagricultures.fr.
Pierre Janin est architecte associé de l'agence FABRIQUES Architectures Paysages, agence travaillant essentiellement sur des projets et des études liés au milieu rural et à l'agriculture. Certains des projets de l'agence figurent dans Nouvelles architectures agricoles.

Inscription contact@archipel-cdcu.fr
 
 
22.11.2018
Rencontre - Samedi 8 décembre 2018 à 15h 
Le grand B.A.L.
Gilles Clément, Rémi Janin
La nouvelle a fuité via tsunamail : au grand dam d'Adidou- Koréa (le laboratoire international qui a avalé à peu près tous les autres), la musaraigne étrusque Zéphirine, le plus ...
La nouvelle a fuité via tsunamail : au grand dam d'Adidou- Koréa (le laboratoire international qui a avalé à peu près tous les autres), la musaraigne étrusque Zéphirine, le plus petit mammifère au monde, serait passée entre les mailles du filet du grand B.A.L. Ce consortium international (banques-assurances-laboratoires) a pris le contrôle de la planète après la Guerre des Nuages ? parfois qualifiée de Quatrième Guerre mondiale, laquelle a succédé au conflit du Ramadan Furieux ? et s'emploie à substituer aux es­pèces existantes (animales, végétales) d'obéissants artefacts de son cru, entièrement dépendants de la gouvernance fi­nancière qui a définitivement détrôné des instances poli­tiques révolues.
Avec ce roman, édité chez Actes Sud, Gilles Clément décrit un futur inquiétant où il pousse à l'extrême les logiques d'exploitation de la Nature par l'Homme. Un récit salutaire qui nous pousse à la réflexion.

Une conversation entre Gilles Clément, jardinier engagé, paysagiste, botaniste, essayiste et romancier ; et Rémi Janin, ingénieur, paysagiste, agriculteur, associé de l'agence FABRIQUES Architectures Paysages, et auteur de La ville agricole éditée chez Openfield dont la seconde édition est préfacée par Gilles Clément.

Inscription contact@archipel-cdcu.fr
 
 
22.11.2018
Rencontre - Samedi 24 novembre 2018 à 17h 
L'Hypothèse Collaborative
Arthur Poiret, Julia Vallvé
Depuis plus d'une dizaine d'années, des « collectifs d'architectes » essaiment et sont maintenant identifiés tant par les médias que par les institutions. C'est à cette nébuleuse...
Depuis plus d'une dizaine d'années, des « collectifs d'architectes » essaiment et sont maintenant identifiés tant par les médias que par les institutions. C'est à cette nébuleuse informelle qui recouvre une large diversité de pratiques regroupées sous le thème « faire la ville autrement » que L'Hypothèse Collaborative, édité chez Hyperville, cherche à rendre compte. Par la mise en avant de méthodes implicatives ou la pratique de chantiers ouverts et vivants, ce nouveau métier invite incidemment nombre d'acteurs, institutionnels et autres, à se questionner sur leurs façons de faire.
À l'heure où une certaine reconnaissance par les pouvoirs publics se fait sentir et où la crise sociale et économique bouleverse nos équilibres, il est plus que jamais nécessaire d'ouvrir des espaces de réflexions collectifs, critiques et constructifs.

Pour en parler :
Arthur Poiret est architecte urbaniste, co-responsable du champ construction collective d'atelier georges, il enseigne à l'ENSA de Paris-Belleville. Pour le projet éditorial de l'Hypothèse Collaborative, il a sillonné durant deux ans la France pour rencontrer des collectifs.
Julia Vallvé, au travers de l'Atelier java qu'elle a créé, fut chargée de la coordination éditoriale de l'Hypothèse Collaborative.

Inscription contact@archipel-cdcu.fr
 
 
22.11.2018
Rencontre - Jeudi 29 nov. 2018 à 18h30 
Les bobos n'existent pas
Jean-Yves Authier, Colin Giraud
Omniprésent, le terme "bobo" n'est pas neutre. Son usage et ses variantes tendent à simplifier, et donc aussi à masquer, l'hétérogénéité des populations et la complexi...
Omniprésent, le terme "bobo" n'est pas neutre. Son usage et ses variantes tendent à simplifier, et donc aussi à masquer, l'hétérogénéité des populations et la complexité des processus affectant les espaces urbains qu'ils prétendent décrire. Ainsi scientifiquement parlant, les bobos n'existent pas, et l'expression "boboïsation" ne convient pas pour saisir et caractériser la diversité des logiques et des mécanismes dans les phénomènes de "gentrification".

Pour en parler, deux des directeurs de l'ouvrage :
Jean-Yves Authier est professeur de sociologie à l'Université Lumière Lyon 2.
Colin Giraud est sociologue, maître de conférences à l'Université Paris Nanterre.

Inscriptions closes
 
 
02.11.2018
Rencontre - Samedi 10 nov. 2018 à 15h 
L'architecture de la voie
Éric Alonzo, Marc Bigarnet,
Laurie Gangarossa
À l'occasion de la sortie de L'architecture de la voie coédité par Parenthèses et l'École d'architecture de la ville & des territoires, son auteur, Éric Alonzo, se prête à un...
À l'occasion de la sortie de L'architecture de la voie coédité par Parenthèses et l'École
d'architecture de la ville & des territoires, son auteur, Éric Alonzo, se prête à une discussion à trois voix avec les architectes Marc Bigarnet et Laurie Gangarossa.
La voie est questionnée au-delà de sa définition technique et fonctionnelle. À la manière d'une coupe, elle permet de penser de façon transversale l'histoire de l'architecture, de l'ingénierie, de l'urbanisme et du paysage. Au croisement de tous ces champs disciplinaires, elle invite à considérer la transformation du territoire contemporain, sous l'angle du projet comme de la théorie.
Éric Alonzo étant par ailleurs cofondateur de la publication Marnes, Documents d'architecture, la discussion s'articulera en deux temps autour de ces deux formats de publication et de recherche : l'ouvrage et la revue.

Éric Alonzo, architecte et docteur en architecture, enseigne à l'École d'architecture de la ville & des territoires où il codirige le post-master en urbanisme avec Frédéric Bonnet.
Marc Bigarnet, architecte et cofondateur de l'agence OBRAS, est maître de conférences à l'École Nationale Supérieure d'Architecture de Lyon.
Laurie Gangarossa, architecte à Lyon, est maître de conférences associé à l'École
d'architecture de la ville & des territoires .

Inscription contact@archipel-cdcu.fr
 
 
02.11.2018
Atelier pour les 8-10 ans - Samedi 17 nov. 2018 à 15h et à 17h 
La ville quoi de neuf ?
Didier Cornille
À l'occasion de la sortie de son nouvel album "La ville quoi de neuf ?" chez helium, Didier Cornille anime un atelier dédié aux 8-12 ans. Les enfants y inventeront des bâtiments,...
À l'occasion de la sortie de son nouvel album "La ville quoi de neuf ?" chez helium,
Didier Cornille anime un atelier dédié aux 8-12 ans. Les enfants y inventeront des bâtiments, mais pas seulement, du futur.
Citadin.e de demain, à toi de rêver la ville dans laquelle il te plairait de vivre ! Un jour peut-être, ce sera à toi de la bâtir !

Didier Cornille fut l'élève de Claude Courtecuisse aux Beaux-Arts de Lille, ainsi que de Roger Tallon. Créateur de lampes, il enseigne aux Beaux-Arts du Mans.
Tous ses livres sont parus chez hélium :
Mini Maxi, Bon voyage, Toutes les maisons sont dans la nature, Tous les gratte-ciel sont dans la nature, Tous les ponts sont dans la nature, Le vaisseau de verre de Frank Gehry,
et La ville, quoi de neuf ? en 2018.

2 séances consécutives pour un même atelier,
10 enfants maximum pour chacune d'entre elles :
# Atelier 15h-16h30
# Atelier 17h-18h30

Inscription contact@archipel-cdcu.fr
 
 
31.10.2018
Rencontre - Samedi 10 nov. 2018 à 17h 
Faire battre le coeur des villes
Frédéric Lenne, Valérie Disdier
Soumis à rude épreuve, les coeurs des villes risquent parfois l'embolie. Faire battre le coeur des villes édité chez Dominique Carré, réunit une vingtaine de contributions et de n...
Soumis à rude épreuve, les coeurs des villes risquent parfois l'embolie. Faire battre le coeur des villes édité chez Dominique Carré, réunit une vingtaine de contributions et de nombreux exemples autour des centres vitaux à régénérer pour qu'ils battent durablement mieux. Catalogue d'In-Situ 2018, Ve Biennale d'architecture et d'urbanisme de Caen, il s'intéresse à la vie des centres des villes, puis il explore les pistes pour apporter aux villes le souffle vital de la culture, enfin il propose d'introduire et d'adapter l'écologie à l'environnement urbain.
L'ambition de cet ouvrage, dirigé par Frédéric Lenne, est d'apporter des solutions à la hauteur de l'enjeu : la maîtrise du fait urbain au bénéfice d'une meilleure qualité de vie en ville.

Frédéric Lenne, journaliste, dirige Esprit Urbain, structure de conseil des collectivités locales dans les domaines du développement urbain depuis 2013. Il a dirigé les Éditions du Moniteur, organisé les Prix d'architecture du Moniteur, et créé et animé les Défis de ville, rencontres publiques entre un élu, un maître d'ouvrage et un concepteur.
Valérie Disdier, urbaniste, est chargée du développement et de la médiation des projets de l'École Urbaine de Lyon. Elle a dirigé La Maison de l'architecture Rhône-Alpes (Archipel CDCU) de 1994 à 2018.

Inscription contact@archipel-cdcu.fr
 
 
25.10.2018
Exposition - Du 16 sept. 2018 au 20 janvier 2019 
Chine, construire l'héritage
Des architectes et urbanistes chinois oeuvrent depuis une vingtaine d'années à une remise en cause des processus de production de l'espace qui se sont imposés en Chine. Ils savent pu...
Des architectes et urbanistes chinois oeuvrent depuis une vingtaine d'années à une remise en cause des processus de production de l'espace qui se sont imposés en Chine. Ils savent puiser dans leur histoire pour dessiner les lieux de vie, des urbains et des ruraux, du domestique au public, du collectif à l'individuel, du ludique au labeur, du culturel à l'artisanat, du social au commerce. Engagées, leurs réalisations sont nourries des vertus opératoires de la pensée traditionnelle qui exploite les capacités de l'architecture à convoquer l'art, l'usage, et la technique. Ainsi, au croisement de l'architecture et de la ville, ces principes réhabilitent parfois des éléments fondamentaux de l'architecture chinoise, ou s'en inspirent. Ils forcent ainsi à une relecture d'une culture souvent mal connue, volontairement ou par ignorance, et posent la question de l'héritage.

L'exposition rassemble les réalisations architecturales et urbaines de :
3andwich Design, Amateur Architecture Studio, Approach Architecture Studio, Archi-Union, Archstudio, Atelier Chen Haoru, Atelier Deshaus, AZL Architects, Jiakun Architects, Onearth Architecture / Beijing University of Civil Engineering and Architecture, O-Office, Original Design Studio, People's Architecture Office, Rural Urban Framework / Hong Kong University, Trace Architecture Office, Vector Architects, ZAO/Standardarchitecture, ZHANG Jie / AN-Design Architecture, CHEN Yun / Dinghaiqiao Mutual Aid Society, Jérémy CHEVAL & Purple Roof Art Gallery, TM Studio, SHAO Yong, ZHOU Jian, ZHOU Ke

Commissariat et production :
Archipel Centre De Culture Urbaine, Valérie Disdier
Cité de l'architecture & du patrimoine, Françoise Ged, Émilie Rousseau
École Nationale Supérieure d'Architecture de Saint-Étienne, Romain Chazalon, Claude Tautel
École Urbaine de Lyon, Jérémy Cheval

Réalisation avec le soutien de :
École Urbaine de Lyon
Parc International Cévenol / centre d'Art Contemporain Sino-Français
 
Culture Urbaine
 
22.11.2018
Spectacle - Samedi 8 décembre 2018 à 18h54 
Imaginer l'après
KOMPLEX KAPHARNAÜM
Villeurbanne
Du 3 au 8 décembre 2018, KompleX KapharnaüM organise Plateforme migration #1, une semaine d'explorations artistiques autour d'une thématique Rés[urgence], sur le ter...
Du 3 au 8 décembre 2018, KompleX KapharnaüM organise Plateforme migration #1,
une semaine d'explorations artistiques autour d'une thématique Rés[urgence],
sur le territoire de la Soie (Villeurbanne/Vaulx-en-Velin), co-porté avec l'AADN.

Il y a l'intuition que cela ne tourne pas rond. Il y a la volonté artistique, imaginer l'après.

SAMEDI 8 DÉCEMBRE 2018
16 h > 19 h : ÉTAT DES LIEUX : parcours libre entre la place Makeba et le camp de base de KXKM.
> présentation du campement migration et des projets issus du workshop
> portes-ouvertes du camp de base.
18 h 54 : TEMPS FORT SPECTACULAIRE, place Makeba

EN AMONT
L'équipe KXKM intervient sur la place Makeba, sous la forme d'un campe­ment artistique évolutif. Habitant.e.s et travailleurs.seuses du quartier sont invité.e.s à aller à la rencontre des activités et de la vie éphémère de ce micro-système.
Une équipe de 20 personnes composée d'artistes de KXKM et d'autres invité.e.s se regroupe en « workshop », en collaboration avec l'AADN. Ils développent une intelligence collective afin de penser, créer et prototyper des idées d'interventions artistiques innovantes en espace public qu'ils restituent le samedi 8 décembre.

ACCÈS
Métro A ou T3, arrêt Vaulx-en-Velin, La Soie.
Campement migration : Place Miriam Makeba à Villeurbanne
Lien via kxkm.net
Lien via kxkm.net
 
 
25.10.2018
Promenade urbaine - Samedi 17 novembre 2018 à 14h30 
Gerland côté Girondins :
nouveau quartier !
Avec l’arrivée du métro, la mutation du quartier de Gerland vers un quartier densément habité a changé d’échelle : autour de l’avenue Jean Jaurès métamorphosé...
Avec l’arrivée du métro, la mutation du quartier de Gerland vers un quartier densément habité a changé d’échelle : autour de l’avenue Jean Jaurès métamorphosée, on assiste à la construction de milliers de logements et de nouvelles rues, services et équipements.
Avec la création de la ZAC des Girondins, c’est un quartier entier qui naît, innovant sur ses principes architecturaux, remarquable par ses immeubles de grandes hauteurs et ses jardins. Découvrons avec Nomade Land la nouvelle ambition urbaine de Lyon.

Une promenade produite par Nomade Land avec Claude Kovatchévitch, historien de la ville, géographe et cartographe, et auteur de "La Part-Dieu a-t-elle une âme ?" (EMCC, 2011)

Durée 2h

Inscription sur contact@nomade-land.com
Lien via nomade-land-lyon.com
 
 
25.05.2018
Promenade urbaine - Samedi 9 juin 2018 à 14h30 
Sur la frontière invisible
Lyon-Villeurbanne
Une promenade urbaine organisée par Nomade Land avec Claude Kovatchévitch, historien de la ville, géographe et cartographe. Les frontières politiques et administratives so...
Une promenade urbaine organisée par Nomade Land
avec Claude Kovatchévitch, historien de la ville, géographe et cartographe.

Les frontières politiques et administratives sont par définition immatérielles. Souvent, elles épousent le relief, le dessin d'un cours d'eau ou d'un boulevard périphérique donnant ainsi une forme tangible à l'invisible. Entre Lyon et Villeurbanne, rien de tel : la limite traverse les immeubles et les îlots, passe indifféremment d'une avenue à une impasse. Randonnons dans un jeu de piste sensible, à la recherche des signes de l'histoire, sur les traces d'une invisible ligne de crête.

Inscription sur www.nomade-land.com
10 euros par personne (réduit 6 euros)
Dans la limite des 30 premières places disponibles (groupe limité)
 
 
11.04.2018
Promenade - Samedi 28 avril 2018 à 14h30 
Habiter la Duchère hier et demain
Confrontons deux époques, deux formes urbaines qui dialoguent sur la troisième colline de Lyon. Une promenade Nomade Land à la Duchère pour découvrir un quartier en pleine m...
Confrontons deux époques, deux formes urbaines qui dialoguent sur la troisième colline de Lyon.

Une promenade Nomade Land à la Duchère pour découvrir un quartier en pleine métamorphose. En 2018, le contrat du Grand Projet de Ville touche à son terme : signé en 2002, il a engagé la mutation de la cité HLM, cité modèle du début des années 1960, édifiée par l’architecte François-Régis Cottin, à la demande du ministère de la Reconstruction. Aujourd’hui, après la destruction des barres, quel bilan peut-on dresser ?
Comment la façon de vivre la Duchère s’est réinventée ?

Conceptrice de la promenade, Marianne Homiridis est historienne de l’art, co-auteure du "Guide de l’art contemporain dans les espaces publics du Grand Lyon 1978-2008", spécialiste de l’art public et passionnée d’architecture.

Inscription sur www.nomade-land.com
10€ par personne (tarif réduit 6€)
Dans la limite des 30 premières places disponibles (groupe limité)
 
 
05.03.2018
Promenade - Samedi 10 mars 2018 à 14h30 
Carré de Soie et Usine TASE : réinvention
Une promenade avec Nicolas Bruno Jacquet Historien de l'architecture et l'urbanisme (ÉPFL), guide-conférencier. Il est auteur de Lyon Confluence : une conquête territoriale, labor...
Une promenade avec Nicolas Bruno Jacquet
Historien de l'architecture et l'urbanisme (ÉPFL), guide-conférencier. Il est auteur de Lyon Confluence : une conquête territoriale, laboratoire de la modernité (Libel, 2018)

Encore il y a peu, Vaulx-en-Velin au-delà du périphérique n'était pas une destination.
Avec l'arrivée du métro A et des tramways, l'ancien quartier industriel de la Soie est en mue. Avec la création du centre commercial, c'est aussi la naissance d'un nouveau quartier habité et d'un pôle tertiaire métropolitain de première importance qui s'articulent autour de la réhabilitation de l'ancienne usine de la TASE, coeur de l'empire industriel des soyeux Gillet. Avec Nomade Land partez à la découverte d'un territoire inconnu aux frontières de l'Est.

Inscription sur www.nomade-land.com
10? / personne (réduit 6?)
Dans la limite des 30 premières places disponibles (groupe limité)
 
 
26.02.2018
Promenade - Samedi 24 février 2018 à 14h30 
La ligne D du métro fabrique la ville
Lyon
Une promenade avec Claude Kovatchevitch, historien de la ville, géographe, cartographe, et auteur de La Part-Dieu a-t-elle une âme ? (EMCC, 2011) La ligne D est la plus longue ...
Une promenade avec Claude Kovatchevitch, historien de la ville, géographe, cartographe, et auteur de La Part-Dieu a-t-elle une âme ? (EMCC, 2011)

La ligne D est la plus longue et la plus structurante du réseau de métro lyonnais.
Inaugurée en 1991, automatique et moderne, la ligne a changé la géographie en reliant la Presqu'île historique aux quartiers de Vaise et de Vénissieux.
Avec Nomade Land explorez l’infrastructure de station en station pour découvrir l’histoire du métro, mais aussi les aménagements artistiques qui nous parlent du voyage, d’intégration urbaine et des enjeux de fabrication de la ville par le métropolitain.

Inscription sur www.nomade-land-lyon.com
10€ / personne (réduit 6€)
Dans la limite des 30 premières places (groupe limité)
+ prévoir un billet TCL pour les transports en commun ou carte d’abonnement
 
 
06.10.2017
Promenade urbaine - Samedi 25 nov. 2017 à 14h 
Le métro fabrique la ville :
Lyon au fil de la ligne A
avec Claude Kovatchévitch
En 1978, l'ouverture de la première ligne de métro a transformé Lyon, façonnant les spatialités et les géographies urbaines de l’agglomération. Du centre d&rsquo...
En 1978, l'ouverture de la première ligne de métro a transformé Lyon,
façonnant les spatialités et les géographies urbaines de l’agglomération.
Du centre d’échanges de Perrache à la station Vaulx-la-Soie,
cette promenade menée par le géographe Claude Kovatchévitch questionne la façon
dont l’infrastructure s’insère et transforme la ville, fabrique de nouvelles identités,
de nouveaux usages et rapports à l’espace public.

Une promenade organisée par Nomade Land
en résonance avec l'exposition "Objets risqués"
présentée à Archipel Centre De Culture Urbaine jusqu'au 26 novembre 2017.

Tarifs : 10 euros (réduit 6 euros)
Inscription préalable obligatoire : www.nomade-land-lyon.com
 
 
06.10.2017
Promenade urbaine - Samedi 21 oct. 2017 à 10h 
Perrache infrastructures :
explorons les voûtes
avec Nicolas Bruno Jacquet
Explorez avec l’historien de l'architecture Nicolas Bruno Jacquet le centre d’échanges et la gare de Lyon-Perrache, complexes infrastructures au coeur de la ville hist...
Explorez avec l’historien de l'architecture Nicolas Bruno Jacquet le centre d’échanges et la gare de Lyon-Perrache, complexes infrastructures au coeur de la ville historique.
Cette exploration questionne les enjeux d’une réhabilitation et les problématiques
d’un ensemble urbanistique hors du commun en Europe.

Une promenade organisée par Nomade Land
en résonance avec l'exposition "Objets risqués"
présentée à Archipel Centre De Culture Urbaine jusqu'au 26 novembre 2017.

Tarifs : 10 euros (réduit 6 euros)
Inscription préalable obligatoire : www.nomade-land-lyon.com
 
 
14.09.2017
promenade - Samedi 23 septembre 2017 à 14h 
STREET ART sur les PENTES
Lyon
Venez explorer les Pentes de la Croix Rousse avec les street artistes WENC et Flo81. Il partageront avec vous leurs regards sur le street art lyonnais et vous feront découvrir le...
Venez explorer les Pentes de la Croix Rousse avec les street artistes WENC et Flo81.
Il partageront avec vous leurs regards sur le street art lyonnais et vous feront découvrir
leurs créations et leurs univers dans une rue Longue métamorphosée
par l'exposition collective « Mutations urbaines » proposée par Superposition.

WENC est étudiant en architecture et prépare un mémoire sur la peinture de rue
comme outil de compréhension des typologies architecturales et urbaines.
Flo81 est  street artiste et gérant du 81 Store.
Exposition « Mutations urbaines » à la galerie Superposition jusqu'au10 octobre - 11 rue Longue 69001 Lyon.

Tarifs : 10 euros/ personne (réduit 6 euros)
Inscription sur www.nomade-land-lyon.com
Lien via nomade-land-lyon.com
 
Architecture
 
17.05.2018
Grande rencontre - Jeudi 31 mai 2018 à 19h 
Habiter la ville Habiter le monde
Bernard Blanc, Olivier Frérot
Médiathèque de Bron
Habiter nous préoccupe tous. Habiter son logement, sa rue, son quartier, sa ville et le monde, l'ensemble de ces échelles spatiales se croisent et se répondent. Vie privée et vie pu...
Habiter nous préoccupe tous. Habiter son logement, sa rue, son quartier, sa ville et le monde, l'ensemble de ces échelles spatiales se croisent et se répondent. Vie privée et vie publique s'entremêlent sans cesse. Le monde comme l'homme est en mouvement, et aujourd'hui beaucoup observent que les modèles de pensée et d'agir de la fin du XXe siècle se fissurent... et qu'en même temps, au coeur de notre société, naissent des initiatives réjouissantes basées sur plus de coopération.

Un échange avec
Bernard Blanc, Directeur Général d 'Aquitanis, Office public de l'habitat de Bordeaux Métropole, et Directeur Général de Coopair(s)
Olivier Frérot, ingénieur, urbaniste, philosophe et fondateur de Philométis
Animé par
Valérie Disdier, Archipel Centre De Culture Urbaine

Cette soirée, organisée dans le cadre des Rencontres Scientifiques Nationales de Bron, clôture une année de Rencontre des Savoirs, une année d'atelier au Collège Théodore Monod, une année d'échanges et de sensibilisation des publics de tous âges aux enjeux urbains de notre société.

Partenaires : Collectif Pourquoi Pas !?, Archipel Centre De Culture Urbaine, ENTPE, IFSTTAR

Médiathèque Jean Prévost, 2 place Cumbernauld 69500 Bron
Accès : Trams T2 et T5, arrêt Boutasse - Camille Rousset
 
 
07.05.2018
Conférences - Mercredi 16 mai 2018 à 10h 
Global Award for Sustainable Architecture 2018
ENSA de Lyon
Trois lauréats du Global Award for Sustainable Architecture 2018 donneront des conférences à l'École Nationale Supérieure d'Architecture de Lyon, dans le cadre du ...
Trois lauréats du Global Award for Sustainable Architecture 2018
donneront des conférences à l'École Nationale Supérieure d'Architecture de Lyon,
dans le cadre du cours d'Éthique de Jana Revedin.

Conférences de 10h à 13h avec :
> Boonserm Premthada (Thailande)
> Collectif Raumlabor (Allemagne)
> Marta Maccaglia (Pérou)

École Nationale Supérieure d'Architecture de Lyon
3 rue Maurice Audin 69120 Vaulx-en-Velin
 
 
26.02.2018
Conférence - Dimanche 11 mars 2018 à 17h 
Eka Swadiansa
Contextual making Form
Architecture from indonésia
Sinar, 6 place des Terreaux, Lyon
Le mouvement Indonésien Spirit 45 fondé en 2017 par 3 jeunes architectes Javanais et balinais, s'invite chez Sinar pour une expo-conférence le 11 mars à 17h. « Contextual Making...
Le mouvement Indonésien Spirit 45 fondé en 2017 par 3 jeunes architectes Javanais et balinais, s'invite chez Sinar pour une expo-conférence le 11 mars à 17h.
« Contextual Making Form » explore le relativisme entre l'influence du contexte sur la forme du projet et l'impact de cette forme sur son environnement.
« Nous avons tendance à mettre l'art au second plan de notre recherche architecturale pour emprunter le chemin d'une approche contextuelle notamment lorsqu'elle est liée à l'histoire d'un lieu en allant pragmatiquement jusqu'au réemploi de matériaux de construction ».
Eka Swadiansa

Sinar, 6 place des Terreaux, 69001 Lyon

* Conférence en anglais
 
 
13.12.2017
R.I.P. - Décembre 2017 
Gabriel Roche,
Inge-Lise Weeke
Deux architectes talentueux, peu médiatisés, ne sont plus... On doit, entre autres, à Gabriel Roche, alors à l'Atelier René Gagès, deux très beaux immeubles de logeme...
Deux architectes talentueux, peu médiatisés, ne sont plus...

On doit, entre autres, à Gabriel Roche, alors à l'Atelier René Gagès, deux très beaux immeubles de logements réalisés en 1965 : le Parc St-Didier, et la Résidence Claire.

Et à Inge-Lise Weeke, la Faculté des Lettres de Bron réalisée en 1972 avec les architectes René Dottelonde, Raoul Pastrana, les ingénieurs Jean Prouvé et Léon Petroff, les paysagistes Tribel et Grunig.
 
 
22.09.2017
Conférence - Mardi 3 octobre 2017 à 18h 
Martin Rauch
Grands Ateliers, l'Isle d'Abeau
Né en 1958 à Schlins en Autriche et formé à la céramique, Martin Rauch fonde en 1999 l’entreprise Lehm Ton Erde, devenue la référence européenne pour la construction en...
Né en 1958 à Schlins en Autriche et formé à la céramique,
Martin Rauch fonde en 1999 l’entreprise Lehm Ton Erde, devenue la référence européenne pour la construction en terre crue.
Il découvre l’architecture en terre durant ses études à l’Université d’arts appliqués de Vienne dont les techniques primitives transforment sa vision artistique. Il passe alors du moulage de tuiles à l’élaboration d’espaces habitables en refusant d’altérer le matériau pour que sa mise en oeuvre façonne simultanément son apparence.
Avec la sensibilité de l’artisan, Martin Rauch réactualise la terre comme matériau de construction en améliorant le mélange, les techniques de compactage, la forme des coffrages… En 2010, il devient membre honoraire de la chaire UNESCO "Architectures de terre, cultures constructives et développement durable".
 
 
22.09.2017
Conférence - Lundi 2 octobre 2017 à 18h 
Eduardo Souto de Moura
Clermont-Ferrand
UFR Lettres Langues et Sciences Humaines 29, boulevard Gergovia Clermont-Ferrand Issu de l’École de Porto qui, trois générations durant, a combiné judicieusement ...
UFR Lettres Langues et Sciences Humaines
29, boulevard Gergovia
Clermont-Ferrand

Issu de l’École de Porto qui, trois générations durant, a combiné judicieusement tradition et modernité, Eduardo Souto de Moura est, plus que quiconque, l’auteur d’une architecture émancipée puisant dans les cultures vernaculaire autant que savante la possibilité d’une recherche et d’un renouvellement constant du langage architectural.
 
 
31.05.2017
Tables rondes - 17 juin, 24 juin, 8 juillet 
Biennale Architecture Lyon
Existe t-il de nouvelles utopies
en architecture ?
Archipel organise trois rendez-vous dans le cadre de la 1ère édition de la Biennale d'Architecture de Lyon. Leur thème : existe t-il de nouvelles utopies en architecture ? Sam...
Archipel organise trois rendez-vous dans le cadre de la 1ère édition de la Biennale d'Architecture de Lyon. Leur thème : existe t-il de nouvelles utopies en architecture ?

Samedi 17 juin à 17h
Utopie, la culture constructive éthique ?
Avec les architectes Corentin Fivet (EPFL), Gilles Perraudin (Perraudin Architecture),
Alain Vargas (Tectoniques), Laurent de Wurstemberger (ar-ter, terrabloc)
Une table ronde organisée avec le soutien de Equitone

Samedi 24 juin à 17h
Utopie, des pratiques alternatives ?
Avec les architectes Julien Choppin (Encore Heureux),
Audrey Degrendel (spécialiste du collectif), Sophie Ricard (Construire),
Jean-Baptiste Roussat (Plateau Urbain)

Samedi 8 juillet à 17h
Regards sur les utopies à l'oeuvre
Avec Françoise Fromonot (architecte, critique et enseignante)
et Michel Lussault (géographe, président d'arc en rêve centre d'architecture et acteur de l'Ecole Urbaine de Lyon)

Biennale d'Architecture de Lyon
La Sucrière - 49-50 quai Rambaud, Lyon 2e
 
 
31.05.2017
Promenade - Sam. 17 juin 2017 à 14h 
Biennale Architecture Lyon
Le centre d'échanges de Perrache
Dans le cadre de la Biennale d'Architecture de Lyon, l'association Nomade Land propose d'explorer le centre d'échanges de Perrache, immense complexe urbain des Trente Glorieuses. Accom...
Dans le cadre de la Biennale d'Architecture de Lyon, l'association Nomade Land propose d'explorer le centre d'échanges de Perrache, immense complexe urbain des Trente Glorieuses. Accompagné d'un historien de l'architecture, cette promenade critique questionnera in situ les enjeux et les problématiques d'une oeuvre urbanistique hors du commun.
Avec Nicolas Bruno Jacquet, historien de l'architecture, auteur et guide-conférencier.

Inscription: www.nomade-land-lyon.com
Tarifs : 10 et 6 ?
Le lieu de rendez-vous sera communiqué à l'inscription.
 
 
27.01.2017
Lancement de livre - Jeudi 16 fév. 2017 à 18h30 
René Gagès, la permanence de la modernité
Archives municipales, Lyon
A l'occasion de la sortie du livre "René Gagès, la permanence de la modernité" aux Editions CAUE de Haute-Savoie, collection Portrait, son auteur, Philippe Dufieux, donnera une...
A l'occasion de la sortie du livre "René Gagès, la permanence de la modernité"
aux Editions CAUE de Haute-Savoie, collection Portrait,
son auteur, Philippe Dufieux, donnera une conférence.

Acteur majeur de la scène architecturale de l'après-guerre, René Gagès (1921-2008) mène une carrière féconde entre Lyon, Paris et Berlin...

Philippe Dufieux est professeur d'histoire de l'architecture à l'Ecole Nationale Supérieure d'Architecture de Lyon et chercheur.

Entrée libre sur inscription : culture@caue74.fr
Lien via archives-lyon.fr
 
À propos
Informations Pratiques
Mentions Légales
À propos
Archipel   Centre De Culture Urbaine est un lieu culturel dédié
à la ville et à l'architecture contemporaines.

En mars 2001, La Maison de l'architecture Rhône-Alpes et la Ville de Lyon créent
au coeur de l'agglomération lyonnaise, 21 place des Terreaux, un lieu culturel
dédié à l'architecture et à la ville contemporaines.
Il offre alors aux publics deux formes de médiation :
une programmation d'expositions temporaires et la maquette au 1 000° de la ville de Lyon. En octobre 2009, l'arrivée in situ d'une librairie spécialisée
donne naissance à la dénomination « Archipel Centre De Culture Urbaine »,
afin de simplifier la lisibilité du lieu.

En 2012, pour simultanément élargir son impact auprès des publics,
et offrir une vitrine aux recherches permanentes
menées par la Maison de l'architecture Rhône-Alpes
sur l'architecture contemporaine et la culture urbaine,
Archipel CDCU ouvre un site internet.

L'originalité du site Archipel CDCU réside dans l'idée qu'au-delà d'être
un outil d'information aujourd'hui devenu incontournable pour une structure,
il est tout autant un vecteur de diffusion et de sensibilisation à l'architecture contemporaine et à la culture urbaine actuelle.
Ce site internet est une action programmatique en soit : un blog, un journal en ligne.

Informations Pratiques
Archipel Centre De Culture Urbaine
21 place des Terreaux
69001 Lyon France



Ouverture 6/7 jours

12h00 à 19h00 mardi au dimanche
Entrée libre
Fermeture le lundi et les 1er janvier, 1er mai, 25 décembre

Accès

Métro : lignes A et C, station Hôtel de Ville Louis Pradel
Bus : lignes C3, C13, C14, C18, arrêts Hôtel de Ville et Terreaux
Vélo'v : stations Terreaux Chenavard et Terreaux Beaux-Arts
Parking : Terreaux

Administration
Du lundi au vendredi de 9h00 à 12h30, de 14h00 à 19h00

Informations
T +33 (0)4 78 30 61 04
M contact@archipel-cdcu.fr
W www.archipel-cdcu.fr

Mentions Légales
Le présent site est la propriété de l'association La Maison de l'Architecture
Rhône-Alpes, établissement privé situé au 21 place des Terreaux
69001 Lyon (France) Tél : +33(0) 4 78 30 61 04 - contact@archipel-cdcu.fr.

La directrice de la publication du site Internet est Madame Valérie Disdier
en qualité de directrice du lieu Archipel-cdcu.Ce site a été designer
par les graphistes, Samuel Rambaud et Tony Simoes Relvas,et développé
par l'auto-entrepreneur Samuel Diakité, les représentants du bureau
Extrafine.(Courriel : contact@extrafine.fr,Site web : www.extrafine.fr)
Ce site est hébergé par la société OVH située,140,quai du Sartel - 59100
Roubaix (France)Tél : +33(0) 8 99 70 17 61, Courriel : tech@ovh.net.

Le présent site s'appuie sur la solution Extra Backoff et utilise exclusivement
des technologies et des scripts open source. Les images et photographies
sont la propriété exclusive de l'association La Maison de l'Architecture
Rhône-Alpesou des ayants-droits au titre d'auteurs, et ne sont pas libres
de droit.

L'utilisateur du site archipel-cdcu.fr reconnaît disposer de la compétence
et des moyens nécessaires pour accéder et utiliser ce site. Il reconnaît
égalementavoir vérifié que la configuration informatique utilisée ne contient
aucunvirus et qu'elle est en parfait état de fonctionnement. Enfin,
l'utilisateurreconnaîtégalement avoir pris connaissance de la présente
notice légaleet s'engageà la respecter.

En conformité avec les dispositions de la loi du 6 janvier 1978 modifiée
relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, le traitement automatisé
des données nominatives réalisées à partir du site Internet « archipel-cdcu.fr »
n'a pas à faire l'objet de déclaration auprès de la Commission nationale
de l'informatique et des libertés (CNIL) en vertu de la dispense de déclaration
n°7 (J.O. n°128 du 3 juin 2006).

L'utilisateur est informé que lors de ses visites sur le site, un cookie
peuts'installer automatiquement sur son logiciel de navigation.
Un cookieestun élément qui ne permet pas d'identifier l'utilisateur mais
sertà enregistrerdes informations relatives à la navigation de celui-ci
surle siteInternet.Le paramétrage devotre logiciel de navigation permet
d'informerde la présencede cookies et éventuellement de la refuser
selon la procéduredécriteà l'adresse suivante :www.cnil.fr .

L'utilisateur dispose d'un droit d'accès, de modification, de rectification
et de suppression des données qui le concernent (article 38 et suivants
dela loi « Informatique et Libertés »). Pour l'exercer, l'utilisateur peut s'adresser
à l'association La Maisonde l'Architecture Rhône-Alpes (voir notre page
informations pratiques)

Toute reproduction ou représentation totale ou partielle de ce site
(texteset images) par quelque procédé que ce soit, sans l'autorisation
expresse de l'auto-entrepreneur Samuel DIAKITE, représentant la société
Extrafine,ou de ses représentants légaux est interdite et constituerait
une contrefaçonsanctionnée par les articles L335-2 et suivants du Code
de la propriété intellectuelle.

Les bases de données figurant sur le site Internet sont protégées
par lesdispositions de la loi du 11 juillet 1998 portant transposition
dans le Codede la propriété intellectuelle (CPI) de la directive européenne
du 11 mars1996 relative à la protection juridique des bases de données.
Sontnotamment interdites l'extraction et la réutilisation, quantitativement
ouqualitativement substantielles, du contenu des bases de données
contenuessur ce site Internet. Tout contrevenant s'expose aux sanctions
visées auxarticles L343-1 et suivants du Code de la propriété intellectuelle.
Les marques de l'association La Maison de l'Architecture Rhône-Alpes
et de ses partenaires, ainsi que les logos figurant sur le site sont des marques
(semi-figuratives ou non) et sont déposées. Toute reproduction totale
oupartielle de ces marques ou de ces logos effectuées à partir des éléments
du site, est prohibée, au sens des articles L713-2 et suivants du Code
dela propriété intellectuelle.

Nous remercions les utilisateurs du site de nous faire part d'éventuelles
omissions, erreurs, corrections, en nous contactant le cas échéant.
Librairie
Archipel Librairie est une librairie spécialisée unique en son genre à Lyon

Le catalogue d'une exposition en cours ? Un DVD d'architecture ?
Le dernier opus théorique sur la ville ? Un magazine introuvable ?
Archipel Librairie complète, initie et accompagne
votre appétit d'architecture contemporaine.

Archipel Librairie, située à Archipel Centre De Culture Urbaine,
propose au public un vaste ensemble d'ouvrages, de revues et d'éditions
qui témoignent de la vivacité de la création actuelle dans tous les domaines
de l'espace contemporain : architecture, urbanisme, paysage, design, art urbain...

Créative, internationale, susceptible de générer ses propres événements,
Archipel Librairie complète judicieusement la programmation
d'Archipel Centre De Culture Urbaine.



Informations pratiques

Archipel Librairie
Archipel Centre De Culture Urbaine
21 place des Terreaux
69001 Lyon France

T + 33 (0)4 78 69 93 92
M contact@archipel-librairie.fr
W www.archipel-librairie.fr

Ouverture 7/7 jours :
13h00 - 19h00 dimanche, lundi, mardi
11h00 - 19h00 mercredi, jeudi, vendredi, samedi
Fermeture :
1er janvier, 1er mai, 25 décembre

Accès
Métro : lignes A et C, station Hôtel de Ville Louis Pradel
Bus : lignes C3, C13, C14, C18, arrêts Hôtel de Ville et Terreaux
Vélo'v : stations Terreaux Chenavard et Terreaux Beaux-Arts
Parking : Terreaux
Se connecter
Se déconnecter
S'inscrire
Modifier mon profil
Se connecter
S'inscrire
En vous créant un compte, votre sélection sera sauvegardée et accéssible depuis n'importe quel ordinateur.
Modifier mon profil
Partenaires
MERCI
à l'ensemble des partenaires et des mécènes, qui nous permettent d'exister et d'animer
Archipel CDCU - lieu hybride et innovant - avec un équilibre inédit entre financement
public et financement privé.


La mairie de Lyon

www.culture.lyon.fr/culture


La direction régionale des affaires culturelles Rhône-Alpes
www.culture.gouv.fr/rhone-alpes
On ne répètera jamais assez, derrière tant de plumes fameuses,à quel point rien
ne remplace la visite pour découvrir l'architecture.Tout de qui y conduit et qui
contribue à préparer cette visite ou qui en provient pour lui donner une suite- texte,
plans,images - est bienvenu, aux côtés des sites officiels de l'Ordre des architectes,
des Conseils d'architecture (CAUE) et des Ecoles d'architecture (ENSA),
sans compter celui de la Cité de l'Architecture et du Patrimoine. On notera qu'une
telle démarche, qui fait la part belle à l'actualité ne cesse de nous interroger
sur le statut du document à l'origine consacré sous la forme du traité et désormais
diffusé sous les formes mouvantes de ce monde quia besoin de signes qui n'aient
pas l'air de signe, comme disait Roland Barthes.

Yves Belmont, Conseiller pour l'architecture de la direction régionale
des affaires culturelles Rhône-Alpes



La région Rhône-Alpes
www.rhonealpes.fr
La Région Rhône-Alpes est un haut lieu de l'architecture contemporaine : Tony Garnier
et Le Corbusier, pour ne citer que les plus célèbres, nous ont légué des exemples marquants de leur génie créatif et le territoire régional offre un magnifique parcours
au label XXe. L'action régionale dans ce domaine vise d'une part à accompagner
la valorisation du patrimoine et d'autre part, à souteniret à mettre en réseau les acteurs actuels de l'architecture contemporaine, dans le but d'une meilleure connaissance
et diffusion de la création architecturale. Dans ce contexte, il est important de préciser
que depuis 2007, la Régiona intégré une nouvelle compétence : l'Inventaire
général du patrimoine culturel, qui oeuvre fortement en ce sens, comme en témoigne,
par exemple, la prochaine publication et exposition sur l'architecture des stations
de sports d'hiver. La Région souhaite ainsi favoriser la recherche ainsi que les actions
de sensibilisation des jeunes et des adultes à l'architecture tout en instaurant un
dialogue entre l'architecture, l'urbanisme,le paysage et l'art contemporains.
Cette double préoccupation explique que la Région ait décidé de financer
la création et le développement du site Internet www.architecturerhonealpes.orgmis
en ligne en 2002, consacré à l'architecture contemporaine en Rhône-Alpes,
dont la réalisation a été confiée à la Maison de l'architecture Rhône-Alpes. Il devait
avoir un rôle pédagogique par les informations offertes à un large public et être
un outil de référence pour les professionnels de l'architecture. En 2012, la Maison
de l'architecture Rhône-Alpes élargissant son champ d'action à la Culture Urbaine,
fera vivre cette exceptionnelle base de données architecturales dans son nouveau
site internetwww.archipel-cdcu.fr.
Je souhaite que ce nouveau site qui ouvre le 1er juin 2012 reçoive
de nombreuses visites d'internautes et contribue ainsi au rayonnement de l'architecture contemporaine de Rhône-Alpes, une architecture de qualité.

Jean-Jack Queyranne, Président de la région Rhône-Alpes, ancien Ministre


Le Grand Lyon

www.grandlyon.com


Fontanel

www.fontanel-sa.fr


La Maf

www.maf.fr


Le Réseau des maisons de l'architecture

www.ma-lereseau.org


Lyon Parc Auto

www.lpa.fr
À Lyon, les parcs de stationnement sont devenus des œuvres d'art.
De grands noms de l'architecture, du design et de l'art contemporain
ont été associés à la construction des ouvrages lyonnais.
Ces parcs, intégrés au site inscrit au patrimoine mondial de l'UNESCO,
sont parcourus par des visiteurs du monde entier, tout en facilitant la vie
quotidienne des lyonnais.
Cette démarche d'intégration de l'Art dans les parcs de stationnement
reste à ce jour unique.

Jean-Louis Touraine, Président de Lyon Parc Auto


Véolia Environnement
www.veolia.fr


Les adhérents de La Maison de l'architecture Rhône-Alpes
La Maison de l'architecture Rhône-Alpes est un outil culturel de création et de sensibilisation des publics à l'architecture et la ville contemporaines, qui développe
à Archipel CDCU une activité d'expositions et de rencontres. Elle prolonge ses
activités par l'édition et l'organisation d'autres formes de médiation hors les murs.

Afficher
S'inscrire
Important !
Ma sélection regroupe 
l'ensemble des articles que vous 
aurez choisi de regrouper,
en cochant cette case .
Cette sélection est conservée 
temporairement, sur l'ordinateur 
à partir duquel elle est faite.
En vous créant un compte, 
la sélection sera sauvegardée 
et accessible depuis n'importe 
quel ordinateur.
Titre légende
Texte de la légende de la série d'image. Une légende correspond à plusieurs images
Archipel - Image
Archipel - Close
Archipel - Image
Important !
En cochant cette case
vous pouvez retrouver
votre article dans
la partie Ma sélection.
Archipel   Centre De Culture Urbaine
Archipel - Fermer
Je soutiens ce projet d’équipement culturel à Lyon 
dédié à la ville et à l’architecture contemporaines
+En savoir plus
Demain à Lyon, un lieu ambitieux dédié à la ville et à l’architecture contemporaines

Lyon, et plus largement le Grand Lyon, sont exemplaires dans les domaines de la prospective et de la création urbaine et architecturale. En effet, depuis sa fondation, ce territoire n'a cessé de jouer un rôle majeur dans le développement politique, culturel et économique de l'Europe. Il s’est illustré à maintes reprises et de manière extrêmement vivante au travers de tissus urbains élaborés successivement et jalonnés de nombreuses oeuvres architecturales. Aux XIXe et XXe siècles, l’agglomération lyonnaise a porté des expérimentations urbaines dont l’exemplarité n’est pas contestable : le Plan Morand sur la rive gauche, Tony Garnier dans les quartiers de Gerland et des Etats-Unis, Les Gratte-ciel à Villeurbanne, etc. Ces dernières années, il est indéniable qu’il renoue fortement avec la création urbaine et architecturale avec l’aménagement des berges du Rhône, les opérations d’envergure mises en oeuvres sur les sites de Confluence et de la Duchère, et demain avec celles des Rives de Saône, de la Part Dieu, de Gratte-ciel Nord, et de La Soie.

Maintenant, il est nécessaire de porter la dynamique engagée à la connaissance de tous - des curieux aux spécialistes, des grands lyonnais aux touristes, des publics culturels à ceux d’affaires -, en créant à Lyon, un équipement culturel de rayonnement métropolitain dédié à la ville et à l’architecture contemporaines. À cette échelle, il jouera le rôle nécessaire d’interface entre le global et le local, entre les acteurs et projets locaux, régionaux et internationaux, à l’image du Centre de Cultura Contemporania à Barcelone, du Nederlands Architectuurinstituut à Rotterdam ou encore du Dansk Arkitektur Center à Copenhague.

Le projet de ce nouveau lieu est porté par la volonté de construire une culture architecturale et urbaine partagée avec celles et ceux qui font la ville et qui la vivent.
L’ambition de croiser les points de vue pour comprendre notre société et penser son devenir.
La volonté de partager des savoirs sur les processus de production par l’information et la formation.
L’engagement pour la diffusion des idées pour faire émerger le désir d'architecture, inviter à la création et ouvrir le regard sur le monde en mutation.

 
Loader Chargement en cours ...