Archipel - Logo
Archipel
 
10.10.2019
Rencontre - samedi 12 octobre à 17h 
Vincent Kaufmann/Emmanuel Ravalet / L'URBANISME PAR LES MODES DE VIE (éd. MétisPresses)
L'urbanisme par les modes de vie. Outils d'analyse pour un aménagement durable Confrontées aux défis écologiques et aux impératifs qu&apo...
L'urbanisme par les modes de vie. Outils d'analyse pour un aménagement durable

Confrontées aux défis écologiques et aux impératifs qu'ils exigent, les politiques publiques aspirent à placer la durabilité au centre de nos préoccupations quotidiennes. Les différentes incitations mises en oeuvre peinent cependant à vaincre l'inertie que leur opposent nos modes de vie. La consommation d'énergie par ménage augmente, l'étalement urbain se poursuit et les distances de déplacement ne cessent de croître.

Un tel manque d'efficacité tient avant tout à une compréhension imparfaite des personnes, de leurs pratiques et des motifs qui les sous-tendent. Il montre que l'adaptabilité des citoyens face aux politiques qui visent à orienter leurs choix est trop souvent sous-estimée. Peut-on intervenir sans comprendre les raisons, parfois intimes, qui sont à l'origine des pratiques de mobilité, des formes de consommation ou encore des choix résidentiels ?

Le présent ouvrage propose un état des lieux des recherches autour de la question des modes de vie à partir d'enquêtes originales et récentes portant sur l'Allemagne, la Belgique, l'Espagne, les États-Unis, la France, l'Italie, la Grande-Bretagne, le Japon, la Suisse et la Turquie. Il vise à mettre en évidence l'ampleur et la variété des connaissances nécessaires à l'urbaniste pour concevoir des politiques d'aménagement plus compréhensives et plus réfléxives.

Une présentation de l'ouvrage par ses auteurs sera suivie d'une discussion avec la salle.

Inscription : contact@archipel-cdcu.fr
 
 
10.10.2019
Rencontre - samedi 19 octobre 2019 à 15h 
Céline Bonicco-Donato / HEIDEGGER ET LA QUESTION DE L'HABITER (éd. Parenthèses)
Heidegger et la question de l'habiter. Une philosophie de l'architecture Peut-on être architecte sans avoir lu Heidegger ? Peut-on bâti...
Heidegger et la question de l'habiter. Une philosophie de l'architecture

Peut-on être architecte sans avoir lu Heidegger ? Peut-on bâtir au sens vrai sans avoir approché la pensée, complexe et profonde, de l'auteur, en 1951, de l'essai « Bâtir, habiter, penser » ? La question peut sembler incongrue ; elle s'impose pourtant comme une évidence à la lecture de ce livre.

Partant du fait qu'il ne suffit pas d'être abrité pour habiter, différence primordiale que Heidegger établit tandis que l'Allemagne de l'après-guerre construit à tout-va, c'est à la question de l'être de l'homme qu'il en vient. Et, au fil de sa réflexion, l'architecte, que le philosophe appelle à être jardinier du monde, se révèle être un protagoniste clé de l'accomplissement de l'existence humaine.

La dissection méthodique et éclairante du raisonnement heideggérien opérée ici a le mérite de ne pas s'adresser aux seuls philosophes ; tout architecte ou apprenti architecte y trouvera matière à nourrir à la fois sa sensibilité intime et sa pratique. À l'instar d'un Alvar Aalto ou d'un Peter Zumthor dont les emblématiques thermes de Vals, décryptés dans cet ouvrage, sont une incarnation consciente et explicite de ce que l'architecture doit au philosophe allemand.

« De la simplicité, dans laquelle la terre et le ciel, les divins et les mortels, se tiennent les uns les autres, le bâtir reçoit la direction dont il a besoin pour édifier des lieux. » Martin Heidegger.

Une présentation de l'ouvrage par son auteur sera suivie d'une discussion avec la salle.

Inscription : contact@archipel-cdcu.fr
 
 
10.10.2019
Rencontre - samedi 19 octobre à 18h 
François Chaslin / UNE CITÉ INDUSTRIELLE (éd. 205)
Une cité industrielle par Tony Garnier À l’occasion de la célébration des 150 ans de la naissance de Tony Garnier, Archipel Centre de Cul...
Une cité industrielle par Tony Garnier

À l’occasion de la célébration des 150 ans de la naissance de Tony Garnier, Archipel Centre de Culture Urbaine réédite Une Cité industrielle, projet global de ville utopique imaginé par l’architecte lyonnais dans les premières années du XXème siècle, ouvrage introuvable depuis de nombreuses années.

Le fac-similé, daté de 1917, conservé aux Archives Municipales de Lyon, fait l’objet d’une édition inédite par les Editions Deux-Cent-Cinq dans une version intégrale et fidèle à l’échelle pensée par Tony Garnier. Les 171 planches récemment restaurées et numérisées ont été reproduites dans leur format d’origine sur un ensemble de cahiers non reliés permettant au lecteur de recomposer, par juxtaposition, les plans les plus étendus. 
Deux interventions contemporaines enrichissent le fac-similé. François Chaslin, architecte et critique d’architecture, et Thierry Paquot, philosophe et urbaniste, introduisent et réinterprètent le projet de Tony Garnier en le replaçant dans son contexte de création et en interrogeant son intérêt un siècle plus tard.

Cet ouvrage singulier cherche à faire connaître au plus grand nombre une référence de l’histoire de l’architecture, un projet fondateur de l’urbanisme moderne, pourtant souvent méconnu. L’édition quadrilingue (français, italien, anglais, allemand) encourage une diffusion à l’échelle européenne et internationale qui répond à la portée universelle de l’œuvre de l’architecte.

Les plans — de la ville entière, d’un quartier ou d'un détail — les dessins en perspective — lavis ou aquarelles — offrent une vision novatrice de la ville à toutes ses échelles. Si l’oeuvre de Tony Garnier, également précurseur de l’urbanisme, est remarquable dans son traitement formel, le sujet traité – la forme urbaine – se distingue surtout par son actualité. À l’heure de penser la ville de demain, cette cité idéale nous invite à imaginer, à notre tour, des utopies susceptibles de répondre aux enjeux de nos sociétés contemporaines.

Une présentation de l'ouvrage par son auteur sera suivie d'une discussion avec la salle.

Inscription : contact@archipel-cdcu.fr
 
 
10.10.2019
Rencontre - samedi 16 novembre 2019 à 15h 
Nicolas Detry / CENTRI MINORI/ENJEUX MAJEURS (éd. Maggioli)
Eric Charmes / LA REVANCHE DES VILLAGES (éd. Seuil)
Centri minori/Enjeux majeurs, Nicolas Detry et Silvia Gron Cette publication est issue de diverses ...
Centri minori/Enjeux majeurs, Nicolas Detry et Silvia Gron
Cette publication est issue de diverses expériences. ?Premièrement, l’initiative d’un enseignement de projet qui s’est déroulé de février à juin 2017, quand Nicolas Detry était visiting professor au Politecnico di Torino (Dipartimento Architettura e Design – DAD). ?Deuxièmement, en avril 2018 une journée d’étude franco-italienne sur la revitalisation des petites villes, ou « centri Minori » a été organisée à l’ENSACF (Ecole nationale supérieure d’architecture de Clermont-Ferrand, où Nicolas Detry est maître de conférences). ?Ces deux initiatives, complétées par une publication scientifique, aux éditions Maggioli en mars 2019, constituent le point de départ d’une nouvelle dynamique de « recherche – action » sur cette thématique importante.
Divers auteurs français et italiens ont travaillé ensemble dans le but de mieux comprendre quelques “bonnes pratiques” de revitalisation des petites villes (Centri Minori). Au début du XXIe siècle, les petites villes restent menacées, car souvent fragiles et peu étudiées. L’Europe des Centri Minori n’est pas seulement un enjeu patrimonial considérable, c’est aussi un enjeu social, écologique et politique.


La revanche des villages, essai sur la France périurbaine, Eric Charmes
Éric Charmes est directeur de recherche à l'ENTPE à Vaulx-en-Velin. Il a notamment publié Villes rêvées, villes durables (Gallimard, 2009, avec Taoufik Souami) et La Ville émiettée. Essai sur la clubbisation de la vie urbaine (PUF, 2011).
L'opposition entre villes et campagnes est dépassée. Attirés par le rêve de " la ville à la campagne ", les périurbains représentent aujourd'hui un quart de la population française. Dans certaines villes, ils sont même devenus majoritaires. Cette révolution silencieuse transforme les paysages des campagnes, où dominent pavillons, centres commerciaux et zones d'activité. Elle bouleverse aussi la géographie sociale de la France : bien souvent, les classes populaires résident dans le centre, alors que les classes moyennes se retrouvent dans les couronnes périurbaines, où elles bénéficient des avantages de la ville et de la campagne. Après avoir été victimes de l'exode rural, les villages ont pris leur revanche.

Les auteurs dialogueront autour des thèmes communs aux deux ouvrages. La présentation sera suivie d'une discussion avec la salle.

Inscription : contact@archipel-cdcu.fr
 
 
10.10.2019
Rencontre - samedi 23 novembre 2019 à 15h 
Marlène Leroux / TERRES CHINOISES (éd. MétisPresses)
Jérémy Cheval / Romain Chazalon CHINE, CONSTRUIRE L'HÉRITAGE (éd. PUSE)
Terres chinoises. Mutations et défis urbains en milieu rural, Marlène ...
Terres chinoises. Mutations et défis urbains en milieu rural, Marlène Leroux
Dix ans après le lancement du programme national chinois d'Édification des campagnes socialistes, Marlène Leroux revient sur le processus d'urbanisation massive des territoires ruraux, réalisé selon un modèle expansif, généralisé dans tout le pays. Le débat suscité par cette politique d'application brutale et quasi-systématique des mêmes schémas urbains voit s'affronter, d'une part, le soutien sans conditions à une forme de modernisation considérée comme la seule possible et, d'autre part, le retranchement dans l'utopie agroécologique d'une société juste et écoresponsable. 

Dans le but de dépasser ces deux visions extrêmes et réductrices, Terres chinoises prône la nécessité de marquer un temps d'arrêt dans l'invasion urbaine pour en décrypter le modus operandi et témoigner précisément de son état actuel. Au moyen de l'enquête de trois situations représentatives de la diversité géographique des campagnes chinoises, et par la production d'une cartographie multiscalaire inédite, l'auteure dresse un diagnostic territorial très fin. Par la reconstruction de l'histoire du monde rural chinois, elle contribue à inscrire la mutation dans la longue durée. Ainsi, cet ouvrage saisit les enjeux tant territoriaux qu'environnementaux et culturels du monde rural. Il révèle les chaînes d'intérêts à l'oeuvre et pose finalement les bases d'un aménagement intégré des territoires ruraux. 

Préface de Jacques Lévy

Chine, construire l'héritage, collectif d'auteurs dont Jérémy Cheval et Romain Chazalon
Savons-nous que la Chine cherche à se réapproprier sa richesse culturelle, alors qu'elle a engagé une éradication massive des traces construites de son passé, afin d'entrer dans une modernité d'une ampleur sans précédent ?

Des « modèles » immobiliers inscrits dans des plannings contraints, associant partenaires publics et privés dans le montage financier, sont appliqués dans tout le pays. La mixité sociale et la mixité d'usage d'un grand nombre d'anciens quartiers ont été détruits, et pourtant, en rupture ou en réaction, la Chine est devenue un véritable laboratoire d'expérimentation architecturale et urbaine mené par une nouvelle génération d'architectes. Leurs travaux sont précieux pour comprendre ces évolutions dont nous sommes les témoins. Ils savent puiser dans leur histoire pour dessiner les lieux de vie, des urbains et des ruraux, du domestique au public, du collectif à l'individuel, du ludique au labeur, du culturel à l'artisanat, du social au commerce.

Engagées, leurs réalisations sont nourries des vertus opératoires de la pensée traditionnelle qui exploite les capacités de l'architecture à convoquer l'art, l'usage, et la technique. Ainsi, au croisement de l'architecture et de la ville, ces principes réhabilitent parfois des éléments fondamentaux de l'architecture chinoise, ou s'en inspirent. Ils forcent ainsi à une relecture d'une culture souvent mal connue, volontairement ou par ignorance, et posent la question de l'héritage. 62 projets réalisés en Chine par 24 architectes et urbanistes chinois au cours des dix dernières années témoignent ici de ce climat ouvert et expérimental.

Le livre Chine, construire l'héritage fait suite à l'exposition et au séminaire éponymes, qui ont débuté leur voyage à Archipel Centre De Culture Urbaine en septembre 2018, fruit d'une collaboration entre la Cité de l'architecture & du patrimoine, l'École Nationale Supérieure d'Architecture de Saint-Étienne, l'École Urbaine de Lyon ? Université de Lyon et La Maison de l'architecture Rhône-Alpes ? Archipel Centre De Culture Urbaine.

Les auteurs dialogueront autour des thèmes communs aux deux ouvrages. La présentation sera suivie d'une discussion avec la salle.


Inscription : contact@archipel-cdcu.fr

 
 
13.09.2019
exposition - Vernissage le vendredi 20 septembre 2019 à 18h 
EXPOSITION /// TONY GARNIER UNE CITE INDUSTRIELLE

À l'occasion de la célébration des 150 ans de la naissance de l'architecte Tony Garnier, Archipel réédite Une cité industrielle, projet global de ville utopique imaginée par l'architecte lyonnais dans les premières années du XXe siècle, ouvrage introuvable depuis de nombreuses années. Le fac-similé, daté de 1917, conservé aux archives municipales de Lyon, fait l'objet d'une édition inédite par les Éditions deux-cent-cinq dans une version intégrale et fidèle à l'échelle pensée par Tony Garnier.Les 171 planches récemment restaurées et numérisées sont reproduites sur un ensemble de cahiers non reliés permettant au lecteur de recomposer les plans dans leur présentation d'origine. Deux interventions contemporaines introduisent le fac-similé. François Chaslin, architecte et critique d'architecture, et Thierry Paquot, philosophe et urbaniste, réinterprètent le projet de Tony Garnier en le replaçant dans son contexte de création et en interrogeant son intérêt un siècle plus tard. Cet ouvrage souhaite faire connaître à un large public une référence de l'histoire de l'architecture, projet fondateur de l'urbanisme moderne, pourtant souvent méconnu. L'édition quadrilingue (français, italien, anglais, allemand) encourage une diffusion à l'échelle internationale qui répond à la portée universelle de l'œuvre de l'architecte. Les plans, les dessins en perspective, les lavis ou aquarelles offrent une vision novatrice et contemporaine de la ville à toutes ses échelles. À l'heure de penser la ville de demain, cette cité idéale nous invite à imaginer, à notre tour, des utopies susceptibles de répondre aux enjeux de nos sociétés contemporaines. 


L'exposition cherche à recréer les conditions de la consultation en archives de cet ensemble exceptionnel. Le grand public aura l'opportunité de manipuler les reproductions des planches. Une maquette inédite du plan d'ensemble de la Cité industrielle dessiné par Tony Garnier sera présentée. Elle traduit en trois dimensions la topographie et les bâtiments imaginés par l'architecte. 



 
 
25.07.2019
Compte-rendu - 20 juillet 2019 - 15h 
Retour sur la rencontre avec Urs Primas

Compte rendu - Rencontre avec Urs Primas Architecte (Schneider Studer Primas Architekten), Zurich 20 juillet 2019 ? 15 h

"L'architecture e...

Compte rendu - Rencontre avec Urs Primas
Architecte (Schneider Studer Primas Architekten), Zurich
20 juillet 2019 ? 15 h


"L'architecture est certes une question de forme, mais elle propose aussi une manière de vivre. Le schéma habituel réserve à la programmation les décisions d'ordre typologique et cantonne l'architecture à faire avec, à mettre en forme. Nous refusons cette réduction."


Urs Primas, à travers la présentation de divers projets? dont Grünvald, Holunderhof et Zwicky-Süd ? a livré un témoigne circonstancié et critique des coulisses de la production des coopératives d'habitat à Zurich.
L'architecte nous rappelle que les coopératives montrent des variations significatives de taille, de structure et d'idéologie. Loin de l'image de l'habitat alternatif voire radical, la coopérative d'habitation est d'abord un moyen de se loger à prix abordable. Les architectures produites, résultat de concours chapeautés par la ville, répondent à des opérations complexes dans leur montage financier comme dans leur cahier des charges.
Le projet de Zwicky illustre la tension forme/programme qui sous-tend la démarche des architectes en même temps qu'il met en lumière les limites des idéaux sociaux et écologiques de ce type d'habitat. Le programme souple autorisait une réponse ouverte et flexible. Finalement, la flexibilité des logements a été fortement réduite, le réemploi de matériaux reste à la marge de la construction et les différentes fonctions sont circonscrites dans des espaces bien définis.
Néanmoins, ces coopératives, à l'image de « Kraftwerk1 », ont permis de maintenir une certaine mixité sociale dans le centre de la ville. Elles offrent aussi des modèles d'innovations en termes de principes participatifs, de typologies de logement, d'insertion urbaine, de partage de ressources…

 
 
09.07.2019
Rencontre - Samedi 20 juillet - 15h 
Rencontres d'architecture autour des coopératives d'habitat - Urs Primas
Ces rencontres sont conçues comme un espace de dialogue et d'échange d'expériences autour de la production du logement coopératif. Samedi 20 juillet 2019, Urs P...
Ces rencontres sont conçues comme un espace de dialogue et d'échange d'expériences autour de la production du logement coopératif.

Samedi 20 juillet 2019, Urs Primas, architecte (Schneider Studer Primas Architekten) du projet Zwicky Süd,  sera à Archipel CDCU pour offrir un regard éclairé sur la situation zurichoise.

A plusieurs titres, les expériences menées en Suisse et en particulier à Zurich, véritable laboratoire du logement coopératif, sont susceptibles de fournir des voies de réflexion sur les processus de production de ce type d'habitat et d'interroger une certaine philosophie de l'habiter.

Ces rencontres sont réalisées avec le soutien du Consulat Général de Suisse à Lyon.

Entrée libre
Inscription par mail à contact@archipel-cdcu.fr

 
 
27.06.2019
Campagne de financement participatif - jusqu'au 31 juillet 
Projet d'édition de la Cité industrielle de Tony Garnier

Financement participatif "Une cité industrielle" Une référence dans l’histoire de l’architecture et de l’urbanisme du XXe siècle, par Tony Garnier, arch...

Financement participatif
"Une cité industrielle"
Une référence dans l’histoire de l’architecture et de l’urbanisme du XXe siècle, par Tony Garnier, architecte

A l'occasion du 150ème anniversaire de la naissance de Tony Garnier, les Éditions 205 et Archipel CDCU, en partenariat avec les Archives municipales de Lyon éditent un fac-similé de la Cité industrielle, œuvre fondatrice de l'architecte.

Un ouvrage atypique, unique en son genre — par sa forme et son ampleur — sur un projet méconnu et pourtant fondateur, à prix abordable.

Pour que ce projet voit le jour, nous avons besoin de vous !
Contribuez à sa réalisation via la campagne de financement participatif et/ou partagez la !

Copier/coller le lien : https://bit.ly/2LhtNU3

Aucune description de photo disponible.Aucune description de photo disponible.
 
Culture Urbaine
 
31.10.2019
9 novembre 2019 à 14h30 
Ballade Urbaine Nomade Land
9 novembre à 14h30
QUAND L'ART PUBLIC QUESTIONNE LE PAYSAGE

En Résonance à la Biennale d''art contemporain 2019

# 4 Sur la colline de la Croix-Rousse, le Parc de la CerisaieFace au paysage du val de Saône, le Parc de la Cerisaie est un véritable musée à ciel ouvert de l'art des années 1980.  Ouvrant la voie aux grandes interrogations posées par l'art dans l'espace public et plus particulièrement à celle du paysage, les treize œuvres ont toutes fait l'objet d'une politique de restauration minutieuse.?concepteur de la balade urbaine :Marianne Homiridis?, co-auteur de "l'art contemporain dans les espaes publics?Une coproduction air contemporain et Nomade Land?Tarifs: 10 et 6 ?Inscription: www.nomade-land-lyon.com
 
 
19.09.2019
Conférence - mardi 24 septembre 2019 à 11h 
DIALOGUE « Ville et santé » FIL ROUGE
Mardi 24 septembre 
Mardi 24 septembre 
Timing : 11h-12h30 
Langue d'intervention : français et chinois (traduction simultanée) 
Lieu : Hôtel de Ville de Lyon

Objectifs du dialogue (éléments développés en introduction) : 
À l'heure où les villes sont de plus en plus connectées, « intelligentes » et collaboratives, comment construisons-nous un développement urbain et humain qui permette de vivre en bonne santé et d'accéder au bien-être collectif ? La surpopulation, le manque d'espaces verts, la pollution sonore ou de l'air, le mode de vie urbain est la source de différentes pathologies autant physiques que mentales. Or, en 2050, les deux tiers de l'humanité vivront en ville ! Dans ce contexte, la santé constitue aujourd'hui un véritable levier de développement social, économique et environnemental pour les acteurs locaux. Pourquoi la ville peut être considérée comme un organisme vivant ? Comment transformer nos villes et nos territoires en favorisant la santé des citadins ? Peut-on réduire les pathologies les plus directement liées à l'environnement urbain ? (Pour lutter par exemple contre la folie, la sédentarité, le mal-être, la malnutrition, le stress…)

Modérateur : Jérémy Cheval, architecte, Ecole Urbaine de Lyon

Invités :
CHEN haoru, Chen Haoru Atelier, (nominé au Fibra Award 2018) Cf. CHINE CONSTRUIRE L'HÉRITAGE.WANG Lan, Urbaniste vice directeur de l'université de Tongji. (Spécialiste de la panification et de la santé)SIMARD Pascale, Directrice Innovation et Réseaux de l'Agence d'urbanisme de l'aire métropolitaine lyonnaise.VULLION Fabrice, Soberco Environnement, Ingénierie et conseil.


le lien d'inscription est le suivant :  http://bit.ly/forumfrancochinois2019
 
 
20.06.2019
Balade urbaine - dimanche 23 juin 2019 à 10h 
Balade Nomade Land
23 juin à 10h
UNESCO, LA VILLE DÉFIE LE FLEUVE
UNESCO, LA VILLE DÉFIE LE FLEUVE De la place de la Croix Rousse au pont de la Guillotière DIMANCHE 23 JUIN: 10h Durée: 3h Avec Claude Kovatchévich, historien de ...
UNESCO, LA VILLE DÉFIE LE FLEUVE
De la place de la Croix Rousse au pont de la Guillotière

DIMANCHE 23 JUIN: 10h
Durée: 3h

Avec Claude Kovatchévich, historien de la ville

Lyon s'est construite en tournant le dos au Rhône. C'est au siècle des Lumières que débuta l'incroyable aventure de sa domestication et de la création d'un urbanisme moderne. Cette promenade pour comprendre la construction d'un paysage urbain grandiose qui s'articule autour du fleuve.

Balade conçue pour la ville de Lyon dans le cadre des 20 ans de l'UNESCO


Tarifs: 10 et 6 ?
Inscription: www.nomade-land-lyon.com
 
 
 
19.06.2019
Balade urbaine - Samedi 29 juin de 14h30 à 16h30 
Balade Nomade Land
Samedi 29 juin à 14h30
HABITER LA DUCHÈRE, HIER ET DEMAIN
HABITER LA DUCHÈRE, HIER ET DEMAIN SAMEDI 29 JUIN: 14H30-16H30 Confrontons deux époques, deux formes urbaines qui dialoguent sur la troisième colline de Lyon. Une prome...
HABITER LA DUCHÈRE, HIER ET DEMAIN

SAMEDI 29 JUIN: 14H30-16H30

Confrontons deux époques, deux formes urbaines qui dialoguent sur la troisième colline de Lyon. Une promenade Nomade Land à la Duchère pour découvrir un quartier en pleine métamorphose. En 2018, le contrat du Grand Projet de Ville (GPV) touche à son terme : signé en 2002, il a engagé la mutation de la cité HLM, cité modèle du début des années 1960, édifiée par l'architecte moderne François-Régis Cottin, à la demande du ministère de la Reconstruction. Aujourd'hui, après la destruction des barres, quel bilan peut-on dresser ? Comment la façon de vivre la Duchère s'est réinventée ?

concepteur de la balade urbaine: Marianne Homoridis,historienne de l'art, co-auteure du Guide de l'art contemporain dans les espaces publics du Grand Lyon 1978-2008, Marianne est spécialiste de l'art public.

Tarifs: 10 et 6 ?
Inscription: www.nomade-land-lyon.com
 
 
 
18.06.2019
Balade urbaine - Samedi 29 juin de 14h30 à 16h30 
Balade Nomade Land
Samedi 29 juin à 14h30
BALADE STREET ART
BALADE STREET ART SAMEDI 29 JUIN: 14H30-16H30   Nomade Land le graffeur Flo81 vous invitent à une exploration urbaine des pentes de la Croix-Rousse. Flo81 e vous ...
BALADE STREET ART

SAMEDI 29 JUIN: 14H30-16H30
 

Nomade Land le graffeur Flo81 vous invitent à une exploration urbaine des pentes de la Croix-Rousse. Flo81 e vous fera partager son regard sur la créativité et l'univers de la scène street art lyonnaise.?

Tarifs: 10 et 6 ?
Inscription: www.nomade-land-lyon.com
 
 
 
17.06.2019
Balade urbaine - Samedi 6 juillet à 10h 
Balade Nomade Land
Samedi 6 juillet à 10h
LA PIERRE À LYON, UN MATÉRIAU D'ARCHITECTURE
LA PIERRE À LYON, UN MATÉRIAU D'ARCHITECTURE SAMEDI 6 JUILLET: 10H Avec Bastien Grégis, étudiant en architecture Depuis sa fondation par les romains jusqu'à l'...
LA PIERRE À LYON, UN MATÉRIAU D'ARCHITECTURE

SAMEDI 6 JUILLET: 10H

Avec Bastien Grégis, étudiant en architecture

Depuis sa fondation par les romains jusqu'à l'aube du XXe siècle, Lyon a été édifié pour l'essentiel en pierre. Ce matériau a permis de relever les multiples défis qui se sont posés à la construction de la ville : hauteur des immeubles, contraintes géologiques, inondations…Pourtant peu de carrières se situent sur le territoire lyonnais. D'où viennent ces granits et ces calcaires ? Pourquoi et comment furent-ils mis en œuvre ? Comment les reconnaître ? En partant des théâtres de Fourvière jusqu'aux quais de la Saône, observons ensemble ce qui constitue la part essentielle du bâti historique de Lyon dans toute sa diversité, la pierre.

Tarif :10 et 6 ?
Inscription: www.nomade-land-lyon.com
 
 
16.06.2019
Balade urbaine - Samedi 6 juillet 2019 à 14h 
Balade Nomade Land
Samedi 6 juillet à 14h
LA NATURE À LA PART-DIEU
LA NATURE À LA PART-DIEU SAMEDI 6 JUILLET: 14H Avec Coralie Scribe, paysagiste et jardinière La Part-Dieu rime plus souvent avec béton qu'avec nature. La mémoir...
LA NATURE À LA PART-DIEU

SAMEDI 6 JUILLET: 14H

Avec Coralie Scribe, paysagiste et jardinière

La Part-Dieu rime plus souvent avec béton qu'avec nature. La mémoire de l'ancienne ferme entourée de prairies, qui a donné son nom au quartier, semble bien lointaine. Pourtant, subsistent quelques arbres de l'ancienne caserne, des oiseaux nichent dans les recoins des immeubles et la nappe phréatique est à quelques mètres sous nos pieds. Avec la transformation des espaces publics, on assiste à un retour  du végétal à la Part-Dieu. Ensemble, découvrons comment la nature s'épanouit au cœur du quartier, entre mémoire et nouvelles plantations.


Gratuit
Inscription: www.nomade-land-lyon.com
En partenariat avec Lyon Part-Dieu    

 
 
 
15.06.2019
Balade urbaine - Samedi 6 juillet à 14h30 
Balade Nomade Lande
Samedi 6 juillet à 14h30
PERRACHE, DE NOUVELLES TRAVERSÉES
PERRACHE, DE NOUVELLES TRAVERSÉES SAMEDI 6 JUILLET: 14H30 Avec Claude Kovatchévitch, historien de l'architecture La Presqu'île de Lyon est coupée en deux pa...
PERRACHE, DE NOUVELLES TRAVERSÉES

SAMEDI 6 JUILLET: 14H30

Avec Claude Kovatchévitch, historien de l'architecture


La Presqu'île de Lyon est coupée en deux par des voies ferrées et une autoroute. Véritable obstacle en plein centre-ville, la mégastructure formée par la gare SNCF de Perrache et le centre d'échanges concentrent les flux entre deux quartiers. Aujourd'hui, la Métropole s'engage dans un vaste projet de requalification au cœur des enjeux urbanistiques. Découvrons comment Perrache va s'ouvrir aux nouvelles traversées et rétablir des liens entre la place Carnot et la place des Archives et améliorer la mobilité des citadins. Une métamorphose, en chantier, qui s'annonce spectaculaire.

concepteur de la balade urbaine: Claude Kovatchévitch

Gratuit
Inscription: www.nomade-land-lyon.com

En partenariat avec la SPL Lyon Confluence

 
 
14.06.2019
Balade urbaine - Samedi 6 juillet à 21h30 
Balade Nomade Lande
Samedi 6 juillet à 21h30
DES RIVES EN RIVES
DES RIVES EN RIVES Balade sonore SAMEDI 6 JUILLET: 21H30 Avec Désartsonnants alias Gilles Malatray Écoutons la ville, entre chiens et loups, puis nuit tombée....
DES RIVES EN RIVES
Balade sonore

SAMEDI 6 JUILLET: 21H30

Avec Désartsonnants alias Gilles Malatray

Écoutons la ville, entre chiens et loups, puis nuit tombée. Suivons de l'oreille les rives du Rhône, puis celles de la Saône. Découvrons des ambiances nocturnes poétiques, parfois festives, parfois feutrées et intimes. Cette dérive auriculaire nous fera plonger au cœur d'un périple sonore qui met en avant les ambiances acoustiques, liées notamment aux réaménagements de nos fleuves et rivières Lyonnais.

Pour un peu de fraîcheur noctambule entre les deux oreilles !


Tarif :10 et 6 ?
Inscription: www.nomade-land-lyon.com

 
Architecture
 
27.06.2019
Appel à candidature - jusqu'au 20 septembre 
Appel à candidature - résidence d'architectes
- Jusqu'au 20 septembre
Résidence d'architecte Appel à candidatures pour un binôme architecte / illustrateur, pour une résidence de sensibilisation auprès de scolaires durant 7 semaines...
Résidence d'architecte

Appel à candidatures pour un binôme architecte / illustrateur, pour une résidence de sensibilisation auprès de scolaires durant 7 semaines (de novembre 2019 à juin 2020), sous le titre générique « J’habite un pays merveilleux… ».

En partenariat et portée par la Communauté de Communes Thiers Dore et Montagne;

Date limite de remise des dossiers : 20 septembre 2019

Voir aussi conditions et infos sur http://www.ma-lereseau.org/auvergne/telechargement/ et sur la page facebook https://www.facebook.com/maauvergne/

Adresse dossier de candidature: https://fr.calameo.com/read/005630257b531c386a822?fbclid=IwAR3yYIA4tqgjRISJ6i-CgKpApOIi8zf4a_rKf8o4esp8ATNI30sJaO9Pw5w
 
 
24.06.2019
Concours d'idées - Du 1er juin au 15 novembre 2019 
Concours d'idées d'architecture
- Pour une extension utopique du musée des Beaux-Arts de Lyon
Le concours d’idées international d’architecture REST-ART CONTEST à l’initiative du réseau Architecture, Patrimoine et Création autour d’une extension uto...
Le concours d’idées international d’architecture REST-ART CONTEST à l’initiative du réseau Architecture, Patrimoine et Création autour d’une extension utopique du musée des Beaux-Arts de Lyon (France) est lancé !

Ce concours d’idées, organisé en partenariat avec le musée des Beaux-Arts de Lyon est ouvert à tous les étudiants d’écoles et de facultés d’architecture à partir de la 4e année d’architecture, ainsi qu’aux architectes diplômés depuis 2013.
 
Vingt ans après son ambitieuse restauration, conduite entre 1990 et 1998 par Jean-Philippe Dubois et Jean-Michel Wilmotte, le musée des Beaux-Arts de Lyon se repense dans ses usages et ses missions à travers une réflexion sur ses espaces, son lien avec la ville et son environnement urbain immédiat.
 
Découvrez le site dédié : http://www.concours-archi-mbalyon.com/
 
ATTENTION ? PRÉINSCRIPTION OBLIGATOIRE SUR LE SITE (onglet « je participe »). À l’issue de cette préinscription, un lien pour télécharger les pièces du concours vous sera communiqué.
 
PRIX
Quatre prix seront décernés aux propositions les plus pertinentes : 1er prix : 5 000 € ; 2e prix : 3 000 € ; 3e prix : 1 000 € auquel s’ajoute un prix de mise en lumière Iguzzini d’un montant de 1 000 €. Les projets lauréats et mentionnés feront l’objet d’une large communication et d’une exposition temporaire au musée des Beaux-Arts de Lyon.
 
JURY
Christophe Boyadjian architecte (Lyon) / Andrea Bruno architecte (Turin) / Pierre Hebbelinck architecte (Liège) / Philippe Prost architecte (Paris) / Philippe Dufieux responsable du réseau Architecture, Patrimoine et Création, professeur d’histoire de l’architecture à l’École nationale supérieure d’architecture de Lyon LAURe/EVS UMR 5600 / Sylvie Ramond conservateur en chef du patrimoine, directeur général du pôle des musées d’art de Lyon MBA|MAC, directeur du musée des Beaux-Arts de Lyon / Loïc Graber adjoint délégué à la Culture de la Ville de Lyon.
 
CALENDRIER
Lancement du concours et inscriptions : 1er juin 2019
Dépôt des candidatures : 1er septembre ? 15 novembre 2019
Jury : 12 décembre 2019
Remise des prix : début 2020
Présentation des projets lauréats : printemps 2020  

 
 
27.05.2019
Conférence - 5 juin 2019 à 18h 
Benjamin Mouton - Sens et renaissance du patrimoine architectural

Conférence de Benjamin Mouton, architecte en chef des Monuments historiques

Mercredi 5 juin 2019 à 18h A l'ENSAL

Ouverte à tous.

A la lumière de q...

Conférence de Benjamin Mouton, architecte en chef des Monuments historiques

Mercredi 5 juin 2019 à 18h
A l'ENSAL

Ouverte à tous.

A la lumière de quarante années d’exercice d’architecte en chef des Monuments historiques, d’enseignements donnés à l’École de Chaillot, d’expertises, de conférences et d’autres engagements en France et à l’étranger, Benjamin Mouton livre dans l'ouvrage Sens et renaissances du patrimoine architectural l’issue de ses réflexions, aux plans théoriques, méthodologiques et techniques, sur la conservation, la restauration, et la réutilisation du patrimoine architectural.

Une plongée au pays de l’architecture, des expériences et des réflexions qu’elle a inspirées, et qui se veulent à la fois témoignages et éléments d’une méthodologie.
Où en est-on dans la distinction entre le patrimoine architectural et le monument historique ? Et dans le brouillard de la mondialisation, quels rôles vont-ils être amenés à jouer demain pour venir au secours des identités culturelles à la dérive ? Quelles mesures pratiques sont requises pour répondre à ce défi ? C’est au pays de l’espoir nécessaire que nous sommes attendus pour assurer non seulement la survie, mais le sourire du patrimoine architectural.
Ce livre est une somme sur l’histoire des pratiques de l’architecture dédiée à la sauvegarde du patrimoine. Deux cents ans d’observations, de mises en œuvre et d’inventions. L’ouvrage est à la fois analytique et didactique, proposant à travers d’innombrables exemples – allant des bâtiments les plus prestigieux (Notre-Dame, Quimper, Invalides…) aux plus humbles (places de village, habitat rural, constructions composites…) – un ensemble de voies possibles pour mobiliser avec intelligence les architectures du passé et les attacher à notre temps.

La conférence sera suivie d'une séance de dédicaces de son ouvrage, en présence de la Librairie Archipel.

Benjamin Mouton :
Architecte DPLG (1972), diplômé de l’École de Chaillot (1975), licencié ès lettres (1975), Architecte en chef des monuments historiques (1980) et Inspecteur général des monuments historiques (1994), Benjamin Mouton a exercé depuis 1980 des missions d’étude, de projet et dirigé les travaux de restauration sur les monuments historiques du Finistère et du Morbihan (1980 à 1987), de l’Eure (1987 à 1993), de l’Eure-et-Loir (1987 à 1994), à l’Arc de Triomphe (1993 à 1994), l’École militaire jusqu’en 2009, la Basilique Saint-Denis, le Val-de-Grâce, l’hôtel national des Invalides, l’École nationale supérieure des beaux-arts et la cathédrale Notre-Dame de Paris jusqu’en 2013. Professeur associé à l’École de Chaillot (1983 à 2016), à Sofia, Rabat, Rome, Tunis, Athènes, il est aujourd’hui professeur titulaire à l’Université de Tongji (Shanghaï).

 
 
25.04.2019
Rencontre - 17 et 18 mai 2019 
Rencontres de la frugalité heureuse et créative à Lens et Loos-en-Gohelle

Le 15 janvier 2018, Alain Bornarel, Dominique Gauzin-Müller et Philippe Madec ont lancé le Manifeste pour une frugalité heureuse et créative dans l’architecture et l’aménagement des territoires urbains et ruraux. Cette initiative a soulevé un grand intérêt chez les professionnels du bâtiment et de l’urbanisme comme au sein d’un public plus vaste. Et quinze mois plus tard, les signatures continuent à arriver à la cadence d’environ sept par jour.

 

Parmi les 5 600 signataires recensés début avril 2019, on dénombre environ 30% de représentants de la société civile et 70% de professionnels. Ils vivent dans tous les coins du monde : 11% à l’étranger, 2% dans les DOM/TOM, 52% dans l’une des 22 métropoles françaises et 35% dans des territoires périurbains ou ruraux hors des métropoles.

 

À l’initiative de quelques militants, six groupes locaux se sont constitués en Belgique, Bretagne, Île-de France et Nouvelle-Aquitaine, dans les Hauts-de-France et à La Réunion. D’autres ont annoncé leur création en PACA, Centre-Val-de-Loire, Auvergne-Rhône-Alpes et Bourgogne-Franche-Comté ainsi qu’en Martinique et dans le Gers et les Ardennes. Plusieurs maîtres d’ouvrage ont également constitué un groupe professionnel.

 

La frugalité s’impose ainsi peu à peu dans nos secteurs d’intervention comme une alternative sérieuse au mode non durable de production des établissements humains.

 

Pour réfléchir avec les signataires à ce que représente la frugalité dans les métiers de la construction et de l’aménagement, et imaginer l’avenir à donner à ce mouvement, les premières Rencontres de la frugalité heureuse et créative sont organisées en mai avec l’équipe régionale des Hauts-de-France.

 

RENDEZ-VOUS LES 17 ET 18 MAI 2019 À LENS ET LOOS-EN-GOHELLE

 

Programme et inscription sur : www.frugalite.org

 
 
04.03.2019
Alain Charre - le 5 avril 2019, de 9h à 18h 
L'in discpline comme méthode : Art, Architecture et Arbanisme
Journée consacrée à Alain Charre, intitulé L’in - discipline comme méthode : Art, Architecture e...
Journée consacrée à Alain Charre, intitulé L’in - discipline comme méthode : Art, Architecture et Urbanisme.

Historien de l’art, professeur d'histoire de l'art et professeur d'histoire des cultures architecturales, Alain Charre, ne? le 5 juillet 1949 a? Oullins (Rho?ne), a de?veloppe? une recherche originale dans laquelle « l’in - discipline » aura e?te? le mai?tre - mot d’une pense?e critique. Disparu en mars 2018, il nous a semble? ne?cessaire de retracer son parcours singulier de pe?dagogue et de chercheur, a? la croise?e de multiples formes d’investigations et d’expe?rimentations, pour les jeunes chercheurs et pour tous ceux, tre?s divers, qui ont croise? son chemin. Il a marque? son e?poque et toute une ge?ne?ration. 

Cette journée sera l’occasion de donner la parole a? une diversite? de personnalite?s ayant croise? son chemin, et de pre?senter des propositions et recherches actuelles en e?cho avec les formes et questions qui marque?rent le parcours d’Alain Charre.
Cette journée se déroulera le 5 avril 2019 de 9 heures à 18 heures.
35 rue Raulin, dans le 7e arrondissement de Lyon (voir plan ci-joint) - Maison Internationale des Langues et des Cultures (MILC)
 
 
17.05.2018
Grande rencontre - Jeudi 31 mai 2018 à 19h 
Habiter la ville Habiter le monde
Bernard Blanc, Olivier Frérot
Médiathèque de Bron
Habiter nous préoccupe tous. Habiter son logement, sa rue, son quartier, sa ville et le monde, l'ensemble de ces échelles spatiales se croisent et se répondent. Vie privée et vie pu...
Habiter nous préoccupe tous. Habiter son logement, sa rue, son quartier, sa ville et le monde, l'ensemble de ces échelles spatiales se croisent et se répondent. Vie privée et vie publique s'entremêlent sans cesse. Le monde comme l'homme est en mouvement, et aujourd'hui beaucoup observent que les modèles de pensée et d'agir de la fin du XXe siècle se fissurent... et qu'en même temps, au coeur de notre société, naissent des initiatives réjouissantes basées sur plus de coopération.

Un échange avec
Bernard Blanc, Directeur Général d 'Aquitanis, Office public de l'habitat de Bordeaux Métropole, et Directeur Général de Coopair(s)
Olivier Frérot, ingénieur, urbaniste, philosophe et fondateur de Philométis
Animé par
Valérie Disdier, Archipel Centre De Culture Urbaine

Cette soirée, organisée dans le cadre des Rencontres Scientifiques Nationales de Bron, clôture une année de Rencontre des Savoirs, une année d'atelier au Collège Théodore Monod, une année d'échanges et de sensibilisation des publics de tous âges aux enjeux urbains de notre société.

Partenaires : Collectif Pourquoi Pas !?, Archipel Centre De Culture Urbaine, ENTPE, IFSTTAR

Médiathèque Jean Prévost, 2 place Cumbernauld 69500 Bron
Accès : Trams T2 et T5, arrêt Boutasse - Camille Rousset
 
 
07.05.2018
Conférences - Mercredi 16 mai 2018 à 10h 
Global Award for Sustainable Architecture 2018
ENSA de Lyon
Trois lauréats du Global Award for Sustainable Architecture 2018 donneront des conférences à l'École Nationale Supérieure d'Architecture de Lyon, dans le cadre du ...
Trois lauréats du Global Award for Sustainable Architecture 2018
donneront des conférences à l'École Nationale Supérieure d'Architecture de Lyon,
dans le cadre du cours d'Éthique de Jana Revedin.

Conférences de 10h à 13h avec :
> Boonserm Premthada (Thailande)
> Collectif Raumlabor (Allemagne)
> Marta Maccaglia (Pérou)

École Nationale Supérieure d'Architecture de Lyon
3 rue Maurice Audin 69120 Vaulx-en-Velin
 
 
26.02.2018
Conférence - Dimanche 11 mars 2018 à 17h 
Eka Swadiansa
Contextual making Form
Architecture from indonésia
Sinar, 6 place des Terreaux, Lyon
Le mouvement Indonésien Spirit 45 fondé en 2017 par 3 jeunes architectes Javanais et balinais, s'invite chez Sinar pour une expo-conférence le 11 mars à 17h. « Contextual Making...
Le mouvement Indonésien Spirit 45 fondé en 2017 par 3 jeunes architectes Javanais et balinais, s'invite chez Sinar pour une expo-conférence le 11 mars à 17h.
« Contextual Making Form » explore le relativisme entre l'influence du contexte sur la forme du projet et l'impact de cette forme sur son environnement.
« Nous avons tendance à mettre l'art au second plan de notre recherche architecturale pour emprunter le chemin d'une approche contextuelle notamment lorsqu'elle est liée à l'histoire d'un lieu en allant pragmatiquement jusqu'au réemploi de matériaux de construction ».
Eka Swadiansa

Sinar, 6 place des Terreaux, 69001 Lyon

* Conférence en anglais
 
 
13.12.2017
R.I.P. - Décembre 2017 
Gabriel Roche,
Inge-Lise Weeke
Deux architectes talentueux, peu médiatisés, ne sont plus... On doit, entre autres, à Gabriel Roche, alors à l'Atelier René Gagès, deux très beaux immeubles de logeme...
Deux architectes talentueux, peu médiatisés, ne sont plus...

On doit, entre autres, à Gabriel Roche, alors à l'Atelier René Gagès, deux très beaux immeubles de logements réalisés en 1965 : le Parc St-Didier, et la Résidence Claire.

Et à Inge-Lise Weeke, la Faculté des Lettres de Bron réalisée en 1972 avec les architectes René Dottelonde, Raoul Pastrana, les ingénieurs Jean Prouvé et Léon Petroff, les paysagistes Tribel et Grunig.
 
À propos
Informations Pratiques
Mentions Légales
À propos
Archipel   Centre De Culture Urbaine est un lieu culturel dédié
à la ville et à l'architecture contemporaines.

En mars 2001, La Maison de l'architecture Rhône-Alpes et la Ville de Lyon créent
au coeur de l'agglomération lyonnaise, 21 place des Terreaux, un lieu culturel
dédié à l'architecture et à la ville contemporaines.
Il offre alors aux publics deux formes de médiation :
une programmation d'expositions temporaires et la maquette au 1 000° de la ville de Lyon. En octobre 2009, l'arrivée in situ d'une librairie spécialisée
donne naissance à la dénomination « Archipel Centre De Culture Urbaine »,
afin de simplifier la lisibilité du lieu.

En 2012, pour simultanément élargir son impact auprès des publics,
et offrir une vitrine aux recherches permanentes
menées par la Maison de l'architecture Rhône-Alpes
sur l'architecture contemporaine et la culture urbaine,
Archipel CDCU ouvre un site internet.

L'originalité du site Archipel CDCU réside dans l'idée qu'au-delà d'être
un outil d'information aujourd'hui devenu incontournable pour une structure,
il est tout autant un vecteur de diffusion et de sensibilisation à l'architecture contemporaine et à la culture urbaine actuelle.
Ce site internet est une action programmatique en soit : un blog, un journal en ligne.

Informations Pratiques
Archipel Centre De Culture Urbaine
21 place des Terreaux
69001 Lyon France



Ouverture 6/7 jours

12h00 à 19h00 mardi au dimanche
Entrée libre
Fermeture le lundi et les 1er janvier, 1er mai, 25 décembre

Horaires d'août 2019
Ouverture 5/7 jours
14h00 à 19h30 mardi au samedi
Entrée libre

Accès

Métro : lignes A et C, station Hôtel de Ville Louis Pradel
Bus : lignes C3, C13, C14, C18, arrêts Hôtel de Ville et Terreaux
Vélo'v : stations Terreaux Chenavard et Terreaux Beaux-Arts
Parking : Terreaux

Administration
Du lundi au vendredi de 9h00 à 12h30, de 14h00 à 19h00

Informations
T +33 (0)4 78 30 61 04
M contact@archipel-cdcu.fr
W www.archipel-cdcu.fr

Mentions Légales
Le présent site est la propriété de l'association La Maison de l'Architecture
Rhône-Alpes, établissement privé situé au 21 place des Terreaux
69001 Lyon (France) Tél : +33(0) 4 78 30 61 04 - contact@archipel-cdcu.fr.

La directrice de la publication du site Internet est Madame Valérie Disdier
en qualité de directrice du lieu Archipel-cdcu.Ce site a été designer
par les graphistes, Samuel Rambaud et Tony Simoes Relvas,et développé
par l'auto-entrepreneur Samuel Diakité, les représentants du bureau
Extrafine.(Courriel : contact@extrafine.fr,Site web : www.extrafine.fr)
Ce site est hébergé par la société OVH située,140,quai du Sartel - 59100
Roubaix (France)Tél : +33(0) 8 99 70 17 61, Courriel : tech@ovh.net.

Le présent site s'appuie sur la solution Extra Backoff et utilise exclusivement
des technologies et des scripts open source. Les images et photographies
sont la propriété exclusive de l'association La Maison de l'Architecture
Rhône-Alpesou des ayants-droits au titre d'auteurs, et ne sont pas libres
de droit.

L'utilisateur du site archipel-cdcu.fr reconnaît disposer de la compétence
et des moyens nécessaires pour accéder et utiliser ce site. Il reconnaît
égalementavoir vérifié que la configuration informatique utilisée ne contient
aucunvirus et qu'elle est en parfait état de fonctionnement. Enfin,
l'utilisateurreconnaîtégalement avoir pris connaissance de la présente
notice légaleet s'engageà la respecter.

En conformité avec les dispositions de la loi du 6 janvier 1978 modifiée
relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, le traitement automatisé
des données nominatives réalisées à partir du site Internet « archipel-cdcu.fr »
n'a pas à faire l'objet de déclaration auprès de la Commission nationale
de l'informatique et des libertés (CNIL) en vertu de la dispense de déclaration
n°7 (J.O. n°128 du 3 juin 2006).

L'utilisateur est informé que lors de ses visites sur le site, un cookie
peuts'installer automatiquement sur son logiciel de navigation.
Un cookieestun élément qui ne permet pas d'identifier l'utilisateur mais
sertà enregistrerdes informations relatives à la navigation de celui-ci
surle siteInternet.Le paramétrage devotre logiciel de navigation permet
d'informerde la présencede cookies et éventuellement de la refuser
selon la procéduredécriteà l'adresse suivante :www.cnil.fr .

L'utilisateur dispose d'un droit d'accès, de modification, de rectification
et de suppression des données qui le concernent (article 38 et suivants
dela loi « Informatique et Libertés »). Pour l'exercer, l'utilisateur peut s'adresser
à l'association La Maisonde l'Architecture Rhône-Alpes (voir notre page
informations pratiques)

Toute reproduction ou représentation totale ou partielle de ce site
(texteset images) par quelque procédé que ce soit, sans l'autorisation
expresse de l'auto-entrepreneur Samuel DIAKITE, représentant la société
Extrafine,ou de ses représentants légaux est interdite et constituerait
une contrefaçonsanctionnée par les articles L335-2 et suivants du Code
de la propriété intellectuelle.

Les bases de données figurant sur le site Internet sont protégées
par lesdispositions de la loi du 11 juillet 1998 portant transposition
dans le Codede la propriété intellectuelle (CPI) de la directive européenne
du 11 mars1996 relative à la protection juridique des bases de données.
Sontnotamment interdites l'extraction et la réutilisation, quantitativement
ouqualitativement substantielles, du contenu des bases de données
contenuessur ce site Internet. Tout contrevenant s'expose aux sanctions
visées auxarticles L343-1 et suivants du Code de la propriété intellectuelle.
Les marques de l'association La Maison de l'Architecture Rhône-Alpes
et de ses partenaires, ainsi que les logos figurant sur le site sont des marques
(semi-figuratives ou non) et sont déposées. Toute reproduction totale
oupartielle de ces marques ou de ces logos effectuées à partir des éléments
du site, est prohibée, au sens des articles L713-2 et suivants du Code
dela propriété intellectuelle.

Nous remercions les utilisateurs du site de nous faire part d'éventuelles
omissions, erreurs, corrections, en nous contactant le cas échéant.
Librairie
Archipel Librairie est une librairie spécialisée unique en son genre à Lyon

Le catalogue d'une exposition en cours ? Un DVD d'architecture ?
Le dernier opus théorique sur la ville ? Un magazine introuvable ?
Archipel Librairie complète, initie et accompagne
votre appétit d'architecture contemporaine.

Archipel Librairie, située à Archipel Centre De Culture Urbaine,
propose au public un vaste ensemble d'ouvrages, de revues et d'éditions
qui témoignent de la vivacité de la création actuelle dans tous les domaines
de l'espace contemporain : architecture, urbanisme, paysage, design, art urbain...

Créative, internationale, susceptible de générer ses propres événements,
Archipel Librairie complète judicieusement la programmation
d'Archipel Centre De Culture Urbaine.



Informations pratiques

Archipel Librairie
Archipel Centre De Culture Urbaine
21 place des Terreaux
69001 Lyon France

T + 33 (0)4 78 69 93 92
M contact@archipel-librairie.fr
W www.archipel-librairie.fr

Ouverture 7/7 jours :
13h00 - 19h00 dimanche, lundi, mardi
11h00 - 19h00 mercredi, jeudi, vendredi, samedi
Fermeture :
1er janvier, 1er mai, 25 décembre

Accès
Métro : lignes A et C, station Hôtel de Ville Louis Pradel
Bus : lignes C3, C13, C14, C18, arrêts Hôtel de Ville et Terreaux
Vélo'v : stations Terreaux Chenavard et Terreaux Beaux-Arts
Parking : Terreaux
Se connecter
Se déconnecter
S'inscrire
Modifier mon profil
Se connecter
S'inscrire
En vous créant un compte, votre sélection sera sauvegardée et accéssible depuis n'importe quel ordinateur.
Modifier mon profil
Partenaires
MERCI
à l'ensemble des partenaires et des mécènes, qui nous permettent d'exister et d'animer
Archipel CDCU - lieu hybride et innovant - avec un équilibre inédit entre financement
public et financement privé.


La mairie de Lyon

www.culture.lyon.fr/culture


La direction régionale des affaires culturelles Rhône-Alpes
www.culture.gouv.fr/rhone-alpes
On ne répètera jamais assez, derrière tant de plumes fameuses,à quel point rien
ne remplace la visite pour découvrir l'architecture.Tout de qui y conduit et qui
contribue à préparer cette visite ou qui en provient pour lui donner une suite- texte,
plans,images - est bienvenu, aux côtés des sites officiels de l'Ordre des architectes,
des Conseils d'architecture (CAUE) et des Ecoles d'architecture (ENSA),
sans compter celui de la Cité de l'Architecture et du Patrimoine. On notera qu'une
telle démarche, qui fait la part belle à l'actualité ne cesse de nous interroger
sur le statut du document à l'origine consacré sous la forme du traité et désormais
diffusé sous les formes mouvantes de ce monde quia besoin de signes qui n'aient
pas l'air de signe, comme disait Roland Barthes.

Yves Belmont, Conseiller pour l'architecture de la direction régionale
des affaires culturelles Rhône-Alpes



La région Rhône-Alpes
www.rhonealpes.fr
La Région Rhône-Alpes est un haut lieu de l'architecture contemporaine : Tony Garnier
et Le Corbusier, pour ne citer que les plus célèbres, nous ont légué des exemples marquants de leur génie créatif et le territoire régional offre un magnifique parcours
au label XXe. L'action régionale dans ce domaine vise d'une part à accompagner
la valorisation du patrimoine et d'autre part, à souteniret à mettre en réseau les acteurs actuels de l'architecture contemporaine, dans le but d'une meilleure connaissance
et diffusion de la création architecturale. Dans ce contexte, il est important de préciser
que depuis 2007, la Régiona intégré une nouvelle compétence : l'Inventaire
général du patrimoine culturel, qui oeuvre fortement en ce sens, comme en témoigne,
par exemple, la prochaine publication et exposition sur l'architecture des stations
de sports d'hiver. La Région souhaite ainsi favoriser la recherche ainsi que les actions
de sensibilisation des jeunes et des adultes à l'architecture tout en instaurant un
dialogue entre l'architecture, l'urbanisme,le paysage et l'art contemporains.
Cette double préoccupation explique que la Région ait décidé de financer
la création et le développement du site Internet www.architecturerhonealpes.orgmis
en ligne en 2002, consacré à l'architecture contemporaine en Rhône-Alpes,
dont la réalisation a été confiée à la Maison de l'architecture Rhône-Alpes. Il devait
avoir un rôle pédagogique par les informations offertes à un large public et être
un outil de référence pour les professionnels de l'architecture. En 2012, la Maison
de l'architecture Rhône-Alpes élargissant son champ d'action à la Culture Urbaine,
fera vivre cette exceptionnelle base de données architecturales dans son nouveau
site internetwww.archipel-cdcu.fr.
Je souhaite que ce nouveau site qui ouvre le 1er juin 2012 reçoive
de nombreuses visites d'internautes et contribue ainsi au rayonnement de l'architecture contemporaine de Rhône-Alpes, une architecture de qualité.

Jean-Jack Queyranne, Président de la région Rhône-Alpes, ancien Ministre


Le Grand Lyon

www.grandlyon.com


Fontanel

www.fontanel-sa.fr


La Maf

www.maf.fr


Le Réseau des maisons de l'architecture

www.ma-lereseau.org


Lyon Parc Auto

www.lpa.fr
À Lyon, les parcs de stationnement sont devenus des œuvres d'art.
De grands noms de l'architecture, du design et de l'art contemporain
ont été associés à la construction des ouvrages lyonnais.
Ces parcs, intégrés au site inscrit au patrimoine mondial de l'UNESCO,
sont parcourus par des visiteurs du monde entier, tout en facilitant la vie
quotidienne des lyonnais.
Cette démarche d'intégration de l'Art dans les parcs de stationnement
reste à ce jour unique.

Jean-Louis Touraine, Président de Lyon Parc Auto


Véolia Environnement
www.veolia.fr


Les adhérents de La Maison de l'architecture Rhône-Alpes
La Maison de l'architecture Rhône-Alpes est un outil culturel de création et de sensibilisation des publics à l'architecture et la ville contemporaines, qui développe
à Archipel CDCU une activité d'expositions et de rencontres. Elle prolonge ses
activités par l'édition et l'organisation d'autres formes de médiation hors les murs.

Afficher
S'inscrire
Important !
Ma sélection regroupe 
l'ensemble des articles que vous 
aurez choisi de regrouper,
en cochant cette case .
Cette sélection est conservée 
temporairement, sur l'ordinateur 
à partir duquel elle est faite.
En vous créant un compte, 
la sélection sera sauvegardée 
et accessible depuis n'importe 
quel ordinateur.
Titre légende
Texte de la légende de la série d'image. Une légende correspond à plusieurs images
Archipel - Image
Archipel - Close
Archipel - Image
Important !
En cochant cette case
vous pouvez retrouver
votre article dans
la partie Ma sélection.
Archipel   Centre De Culture Urbaine
Archipel - Fermer
Je soutiens ce projet d’équipement culturel à Lyon 
dédié à la ville et à l’architecture contemporaines
+En savoir plus
Demain à Lyon, un lieu ambitieux dédié à la ville et à l’architecture contemporaines

Lyon, et plus largement le Grand Lyon, sont exemplaires dans les domaines de la prospective et de la création urbaine et architecturale. En effet, depuis sa fondation, ce territoire n'a cessé de jouer un rôle majeur dans le développement politique, culturel et économique de l'Europe. Il s’est illustré à maintes reprises et de manière extrêmement vivante au travers de tissus urbains élaborés successivement et jalonnés de nombreuses oeuvres architecturales. Aux XIXe et XXe siècles, l’agglomération lyonnaise a porté des expérimentations urbaines dont l’exemplarité n’est pas contestable : le Plan Morand sur la rive gauche, Tony Garnier dans les quartiers de Gerland et des Etats-Unis, Les Gratte-ciel à Villeurbanne, etc. Ces dernières années, il est indéniable qu’il renoue fortement avec la création urbaine et architecturale avec l’aménagement des berges du Rhône, les opérations d’envergure mises en oeuvres sur les sites de Confluence et de la Duchère, et demain avec celles des Rives de Saône, de la Part Dieu, de Gratte-ciel Nord, et de La Soie.

Maintenant, il est nécessaire de porter la dynamique engagée à la connaissance de tous - des curieux aux spécialistes, des grands lyonnais aux touristes, des publics culturels à ceux d’affaires -, en créant à Lyon, un équipement culturel de rayonnement métropolitain dédié à la ville et à l’architecture contemporaines. À cette échelle, il jouera le rôle nécessaire d’interface entre le global et le local, entre les acteurs et projets locaux, régionaux et internationaux, à l’image du Centre de Cultura Contemporania à Barcelone, du Nederlands Architectuurinstituut à Rotterdam ou encore du Dansk Arkitektur Center à Copenhague.

Le projet de ce nouveau lieu est porté par la volonté de construire une culture architecturale et urbaine partagée avec celles et ceux qui font la ville et qui la vivent.
L’ambition de croiser les points de vue pour comprendre notre société et penser son devenir.
La volonté de partager des savoirs sur les processus de production par l’information et la formation.
L’engagement pour la diffusion des idées pour faire émerger le désir d'architecture, inviter à la création et ouvrir le regard sur le monde en mutation.

 
Loader Chargement en cours ...